Wiki Evangelion
Advertisement
Wiki Evangelion
ICON Wiki Real.pngICON Wiki EOE.png
The End of Evangelion
EoE poster.png
Affiche japonaise du film
Titre original 新世紀エヴァンゲリオン劇場版 Air/まごころを、君に
(Shin Seiki Evangelion Gekijō-ban Air/Magokoro o, Kimi ni?)
Réalisation Hideaki Anno
Kazuya Tsurumaki
Production Gainax
Scénario Hideaki Anno
Acteur Megumi Ogata
Megumi Hayashibara
Kotono Mitsuishi
Fumihiko Tachiki
Musique Shirō Sagisu
Durée 87 minutes
Sortie 19 juillet 1997

The End of Evangelion (新世紀エヴァンゲリオン劇場版 Air/まごころを、君に Shin Seiki Evangelion Gekijō-ban Air/Magokoro o, Kimi ni?) est un film d'animation japonais réalisé par Hideaki Anno et Kazuya Tsurumaki sorti le 19 juillet 1997. C'est une fin alternative à la série télévisée Neon Genesis Evangelion et prend place après l'épisode 24.

Le film est divisé en deux épisodes d'environ 45 minutes : épisode 25': Air et épisode 26': Sincerely Yours.

Synopsis

Episode 25': "Love is Destructive"

Article principal: Episode 25'

Le Quartier Général de la NERV est envahi par la JSSDF sous l'ordre de la SEELE. Misato Katsuragi tente de protéger les pilotes des Evangelions et les membres de la NERV. Alors qu'elle amène Shinji Ikari jusqu'à l'Evangelion Unité-01, Asuka Langley Sohryu se réveille à bord de l'Evangelion Unité-02 et se bat contre les Evangelions Modèles de Production en Série.

Episode 26': "ONE MORE FINAL: I need you."

Article principal: Episode 26'

Shinji Ikari fait face à Lilith, qui lui laisse choisir le destin du monde, alors que ses démons continuent de le tourmenter.

Fiche technique

ICON Wiki Staff.png Pour consulter la liste des personnes ayant travaillées sur cet article, visitez The End of Evangelion/Crédits.
  • Titre original : Shin Seiki Evangelion Gekijō-ban Air/Magokoro o, kimi ni (新世紀エヴァンゲリオン劇場版 Air/まごころを、君に?)
  • Titre internationale : The End of Evangelion
  • Plannification : Hideaki Anno, Gainax
  • Réalisation : Kazuya Tsurumaki (#25'), Hideaki Anno (#26')
  • Scénario : Hideaki Anno
  • Direction artistique : Hiroshi Kato
  • Character design : Yoshiyuki Sadamoto
  • Mechanical design : Ikuto Yamashita, Takeshi Honda, Hideaki Anno
  • Storyboard : Shinji Higuchi, Kazuya Tsurumaki (#25'), Masayuki (#25'), Hideaki Anno (#26'), Kiichi Jinme (#26')
  • Directeur de l'animation : Kazuchika Kise (character #25'), Takeshi Honda (mechanical #25'), Shunji Suzuki (#26'), Tadashi Hiramatsu (#26'), Hideaki Anno (#26')
    • Assistant Naoya Furukawa (#26'), Yoh Yoshinari (#26')
  • Directeur de la photographie : Hisao Shirai
  • Montage : Sachiko Miki
  • Couleur : Harumi Takaboshi
  • Production : Tsuguhiko Kadokawa (Kadokawa Shoten), Norio Ikeguchi (King Record), Hiroyuki Yamaga (Gainax), Takuma Kuramasu (TV Tokyo)
    • Assistant de production : Haruki Nakayama (Sega Enterprises), Yutaka Takahashi (Toei)
  • Société de production : Gainax, Production I.G, EVA Production Committee
  • Société de distribution : Toei Company
  • Musique : Shirō Sagisu
  • Format : Couleur - 1,85:1 - 35mm - Dolby Digital
  • Langue : japonais
  • Pays d'origine : Japon
  • Durée : 87 minutes
  • Dates de sortie :
    • Japon : 19 juillet 1997
    • International : 21 juin 2019 (Netflix)

Distribution

Article principal: Distributions des rôles à l'international

Version originales

Version française

Premier doublage

  • Cyril Aubin : Shinji Ikari
  • Laurence Bréheret : Misato Katsuragi/Maya Ibuki
  • Francoise Escobar : Asuka Langley Sohryu
  • Michel Blin : Gendo Ikari
  • Jacques Albaret : Kozo Fuyutsuki
  • Tony Joudrier : Makoto Hyuga/Ryoji Kaji
  • Jacques Albaret : Shigeru Aoba/Kensuke Aida
  • Olivier Korol : Toji Suzuhara/Kaworu Nagisa

Deuxième doublage (2019)

  • Donald Reignoux : Shinji Ikari
  • Elisabeth Ventura : Rei Ayanami, Yui Ikari
  • Emilie Rault : Asuka Langley Sohryu
  • Laurence Bréheret : Misato Katsuragi
  • Marie Chevalot : Ritsuko Akagi
  • Alexis Tomassian : Kaworu Nagisa
  • Julien Kramer : Gendo Ikari
  • Hervé Foly : Kozo Fuyutsuki
  • Marie Nonnemacher : Maya Ibuki
  • Taric Mehani : Makoto Hyuga

Apparitions

Personnages

Evangelions

Anges

Production

Genèse

Dès sa première diffusion à la télévision japonaise, la série animée Neon Genesis Evangelion est un très grand succès. Cependant, les problèmes budgétaires et de censure que rencontre la série amène Gainax à réaliser une fin très atypique. Les deux derniers épisodes de la série relèvent presque du cinéma expérimental avec de long plan fixe sans animation ou des montages sur des photographies retravaillées. Les fans de la série crient au scandale puisque ces deux derniers épisodes ne concluent pas les intrigues de la série et se focalisent exclusivement sur les pensées des personnages principaux.

Même des journaux grand public comme le Mainichi Times écrit que "Quand la semaine suivant la diffusion de l'épisode 25, presque tous les téléspectateurs se sentaient trahi... quand le commentateur Eiji Ōtsuka a envoyé une lettre à Yomiuiri Shimbun, en se plaignant de la fin de Evangelion, le débat est devenu national". À cette époque, la série était extrêmement populaire, même au près d'une audience qui ne s'intéresse pas à ce genre de programme, notamment sur le réseau Nifty, un des premiers réseaux internet au Japon. Grâce au succès de la série, Anno obtient le feu vert pour réaliser un film concluant véritable la série en reprenant un script plus proche de l'original. Le projet est annoncé le 26 avril 1996, soit 30 jours après la fin de diffusion de la série, dans le magazine Monthly Shonen Ace de juin.

"C'est devenu un problème majeur que le dernier épisode de la série soit considéré comme imparfait. La voix des fans s'est renforcées quand ils ont demandé une fin appropriée pour le drame, des explications sur les mystères, et même une nouvelle histoire. Alors, pour répondre à ces demandes, il a été décidé de refaire les épisode 25 et 26." [1]

Développement

Le film reprend un scénario plus proche de ce qui avait été envisagé à l'origine. Plusieurs de ces éléments été d'ailleurs visible dans les épisodes 25 et 26 comme la mort de Misato Katsuragi ou de Ritsuko Akagi. De nombreuses scènes semblent cependant avoir été réécrite par rapport à une première version du script intitulée The Door into Summer (夏への扉 Natsu e no Tobira?). Tōji Suzuhara et Kensuke Aida devaient notamment faire une apparition dans le film aux côtés de Shinji Ikari sur un terrain de basket. Une autre version de l'histoire écrite par Ikuto Yamashita, disponible dans son livre Sore o Nasumono, met beaucoup plus en avant des scènes d'action avec de nombreux combats entre Evangelions.

La suppression la plus importante est une séquence en live action montrant le quotidien d'Asuka Langley Sohryu, Rei Ayanami et Misato Katsuragi dans un futur alternatif. Les trois personnages étaient incarnés par leurs interprètes respectives, à savoir Yūko Miyamura, Megumi Hayashibara et Kotono Mitsuishi. Ces scènes sont filmés à la fin du mois de janvier 1997 par une petite équipe de tournage dirigée par Hideaki Anno. Même si la séquence ne se retrouve pas dans le montage final du film, elle a été utilisée pour réaliser la bande-annonce du film. Les motivations derrière cette suppression reste inconnue. Mais Anno souhaite toujours incorporer des passages filmés dans The End of Evangelion.

À cause du manque de temps dans la production, une conférence de presse exceptionnelle est tenue le 14 février 1997. À cette occasion, Hideaki Anno s'excuse en annonçant que la partie Rebirth, qui doit montrer les vingt premières minutes de The End of Evangelion, ne sera pas terminée à temps alors qu'elle était prévue pour ce printemps. La sortie en printemps est cependant toujours maintenue puisque la partie Death est terminée. La version complète de Rebirth est prévue pour l'été 1997. Les parties Death et The End of Evangelion sont plus tard assemblées sous le nom Revival of Evangelion.

Lors de l'avant-première du film Evangelion: Death and Rebirth le 14 mars 1997, des plans des spectateurs de la salle de cinéma sont réalisés avant la projection. Certains spectateurs s'offusquent des premières images du film The End of Evangelion et font part de leurs mécontentements en envoyant des lettres de menaces à Gainax et en dégradant les bâtiments du studio. Anno prend la décision d'intégrer ces éléments dans son film sous formes d'images subliminales à la fin de la séquence filmée[2][3]. Cette dernière est entièrement refaite au début du mois de mai 1997. Les actrices ne sont pas sollicitées, mais des mannequins habillés comme Asuka, Rei et Misato sont placés dans une rue marchante de la ville.

La dernière phrase du film prononcée par Asuka Langley Sohryu : 気持ち悪い。 (Kimochi warui.?), mène depuis longtemps à plusieurs interrogations sur son sens. Traduite, la phrase peut signifier "Quelle horreur", mais peut aussi être traduit par "Je me sens mal" ou "Ça me dégoûte". D'après un épisode de l'émission japonaise Anima Yawa datant du 28 mars 2005, la dernière phrase devait être Anta nankani korosareru nowa mappira yo ! (Je ne voudrais jamais être tué par un homme comme toi, certainement pas !?) mais Anno n'était pas satisfait par l'interprétation de Yūko Miyamura.

"Anno n'appréciait pas mon interprétation, peu importe combien de fois je la faisais. Ogata et moi avons demandé comment nous devrions jouer ce qu'Anno voulait exprimer. Elle a même essayé de monter sur moi et de m'étrangler. [...] Concernant la dernière phrase que nous avons choisi, je ne suis pas sûre de savoir si je dois en parler. Anno m'a demandé "Miyamura, imagine que tu dors dans ton lit et qu'un étranger se faufile dans ta chambre. Il peut te violer à tout moment puisque tu dors, mais il ne le fait pas. Au lieu de cela, il se masturbe en te regardant, quand tu te réveilles tu sais ce qu'il a fait. Que dirais-tu ?". Je me suis dit que c'était un homme étrange, mais à ce moment-là je me suis senti dégoûtée. Alors je lui ai dit "Dégoûtant." Il a soupiré et dit "c'est ce que je pensais."[4].

Concernant l'animation, des changements sur l'apparence de l'Evangelion Unité-02 doivent être fait pour faciliter le travail des animateurs pour le combat contre les Modèles de Production en Série. Les épaulières de l'Eva sont donc plus petites, ses proportions plus humaines, sa tête plus fine et les plaques sur ses avants-bras sont supprimés.

Bande originale

Comme pour la série animée Neon Genesis Evangelion, Shirō Sagisu revient pour composer la bande originale du film. Pour le grandiose du film et des événements qu'il dépeint, le compositeur crée une musique faisant appel à des choeurs notamment pour le titre Taikō he no Kinkyūhinan. Deux chansons originales sont égalements écrites pour le film. La première, Thanatos -If I Can't Be Yours-est écrite par Sagisu avec sont partenaires Martin Lascelles (formant le duo MASH) et interprétée par la chanteuse LOREN. Elle est utilisée dans le générique du film présenté au milieu du long métrage. Cette composition est dérivée du titre THANATOS de la bande originale de la série animée, et disponible sur l'album NEON GENESIS EVANGELION II. Une version longue en quatre partie de cette chanson va plus tard être écrite par Sagisu, avec notamment deux complets supplémentaire.

La seconde chanson du film intervient lors du Third Impact. A l'origine nommée Amaki shi yo, kitare, les paroles sont l'oeuvre de Hideaki Anno. Elles ont ensuite été traduite en anglais par Mike Wyzgowski, mise en musique par Shirō Sagisu et la chanson est renommée Komm, süsser Tod. La chanteuse ARIANNE interprète ce titre. Une autre chanson était envisagée pour cette séquence intitulée Everything you've ever dreamed. Cette chanson, aussi interprétée par ARIANNE, est disponible sur les albums Refrain of Evangelion et Outtakes from Evangelion (Vol.1).

Titre Date de sortie Numéro de série
The End of Evangelion (single) 01 août 1997 KIDA-155
The End of Evangelion (bande originale) 26 septembre 1997 KICA-370
NEON GENESIS EVANGELION: S² Works 01 décembre 1998 KICA-421~6
Tamashii no Rufuran / THANATOS -IF I CAN'T BE YOURS- 24 mai 2006 KICM-3122

Accueil

Accueil critique

Affiche pour la sortie de The End of Evangelion

Le film a remporté l'Anime Grand Prix de 1997 et le Japan Academy Prize pour "la plus Grande Sensation auprès du Public de l'Année"[5]. EX.orp a nommé le film en 1999 comme étant le cinquième "Meilleur Série de tout les temps". Il place en seconde place la série Neon Genesis Evangelion. Depuis sa sortie, The End of Evangelion a reçu de très bonne critique de la part des fans d'anime et des critiques. Le site Rottent Tomatoes récolte 83 % de critiques positives , avec une note moyenne de 4,2/5. Sur le site d'Allociné, le film obtient des critiques positives avec une moyenne de 3,9/5 par les spectateurs; et le site imDB lui accorde la note de 8,2/10.

Box-office

The End of Evangelion est sortie dans les cinémas japonais le 19 juillet 1997. Durant son exploitation, le film rapporte 1,45 milliards de yens, soit 350 millions de plus que le film précédent Evangelion: Death and Rebirth[6]. Son score le place en dixième position des films ayant le plus rapporté sur l'archipel nippone en 1997, et en troisième position des films d'animation les plus rentable la même année derrière 'Doraemon: Nobita and the Spiral City et Princesse Mononoke. Le film dramatique Lost Paradise place The End of Evangelion en quatrième position des films japonais les plus rentables de l'année[7].

Récompenses

  • Japan Academy Film Prize 1997 - Prix du public
  • Animation Kobe 1997 - Meilleur film (prix spécial)
  • Golden Gloss Award 1997 - Prix d'excellence (argent)

Ressortie

Lors du 27th Tokyo International Film Festival du 23 au 31 octobre 2014, le TOHO Cinemas Nihonbashi a mis en place une programmation unique intitulée Anno Hideaki no sekai (庵野秀明の世界 Le Monde de Hideaki Anno?) mettant à l'honneur le réalisateur. La quasi totalité de ses réalisations ont été projetté et notamment le film The End of Evangelion en dyptique avec Death(True)²[8]. The End of Evangelion est projetté (avec l'épisode 01 de Neon Genesis Evangelion) le 28 août 2015 au TOHO CINEMAS Shinjuku de Tokyo, pour célébrer la sortie de la série et des films en blu-ray[9].

La première ressortie du film sur l'ensemble du territoire, et non lors de séance unique, a lieu entre le 08 et le 22 janvier 2021 à l'occasion de la sortie du film Evangelion: 3.0+1.0 Thrice Upon A Time. Le film est projetté en dyptique avec Death(True)² en format numérique grâce au transfert du master HD du blu-ray au format DCP[10].

Sortie vidéo

The End of Evangelion est éditée pour la première fois en vidéo avec Evangelion: Death and Rebirth dans un coffret de deux cassettes VHS. Comme pour la sortie en VHS de Neon Genesis Evangelion, les cassettes sont accompagnées d'un numéro de l'EVA Fan Club. La sortie Laserdisc est presque identique à celle de la sortie de la série de VHS Genesis. Chaque disque était au format CAV (Constant Angular Velocity) avec un son stéréo digital et analogique.

La série animée est éditée en DVD pour la première fois entre 1997 1999. The End of Evangelion est éditée dans un DVD séparé avec Evangelion: Death and Rebirth. La version Theatrical Edition est le seul DVD à contenir la vraie version de Rebirth. Par la suite, les DVD sont ressortis en trois coffrets nommés Second Impact Box. Le troisième coffret contient également le jeu vidéo Neon Genesis Evangelion: Girlfriend of Steel.

Une nouvelle sortie en DVD, nommée Renewal of Evangelion, a lieu en 2003. Elle propose une version restaurée de l'audio et de la vidéo à partir des pellicules originales de 16 mm. Les films Death(true)² et The End of Evangelion ont été publiés en un pack de deux disques nommés The Feature Film: Neon Genesis Evangelion. Ils possèdent aussi une version restaurée avec un son DTS vendu sous le nom DTS Collector's Edition.

Le film a également été divisé en deux parties (épisode 25' et épisode 26') pour les sorties VHS, Laserdisc et la première édition DVD. Cet article ne présente que les sorties comprenant le film dans son intégralité.


Titre Date de sortie Numéro de catalogue Contenu
VHS
Theatrical Box 23 décembre 1998 (VHS) KIVA-9401~9402

(LD) KILA-9401~9404

Contient deux VHS
Evangelion: Death and Rebirth
The End of Evangelion

DVD
Theatrical Edition 22 septembre 1999 KIBA 105~6・GDVD-008~9

Contient deux DVD
Evangelion: Death and Rebirth
The End of Evangelion

Second Impact Box Volume 03 22 juin 2001 GDVD-007-2、008、009

Contient trois DVD
Épisodes 25 et 26
Evangelion: Death and Rebirth
The End of Evangelion

Renewal of Evangelion
DVD-BOX 25 juin 2003 KIBA 91001~91010

SDG 10008

Contient neuf DVD
Épisodes 01 à 26
Épisode 21 à 24 DC
Death (true)²
The End of Evangelion

The Feature Film 27 novembre 2003 KIBA-1009~1010

Contient deux DVD
Death (true)²
The End of Evangelion

The Feature Film DTS
Collectors Edition
03 novembre 2004 KIBA-1209~1210

Contient deux DVD
Death (true)²
The End of Evangelion

DVD-BOX (réédition) 23 avril 2007 N/A

Contient neuf DVD
Épisodes 01 à 26
Épisode 21 à 24 DC
Death (true)²
The End of Evangelion

DVD-BOX' 07 Edition 01 août 2008 KIBA-90401

Contient neuf DVD
Épisodes 01 à 26
Épisode 21 à 24 DC
Death (true)²
The End of Evangelion
Bonus supplémentaires

Nippon TV Limited'Edition BOX N/A N/A

Contient neuf DVD
Épisodes 01 à 26
Épisode 21 à 24 DC
Death (true)²
The End of Evangelion
DVD 01 Test-Type

Blu-ray
Blu-ray BOX 26 août 2015 KIXA-90501~90510

Contient dix BD
Épisodes 01 à 26
Épisode 21 à 24 DC
Evangelion: Death and Rebirth
Death (true)²
The End of Evangelion

Galerie

ICON Wiki Galerie.png Cet article a une collection d'images. Pour voir sa galerie, visitez The End of Evangelion/Galerie.

Notes

  • L'ensemble des bruitages et des dialogues ont été refaits par rapport à Rebirth.
  • La version épisodique de The End of Evangelion possède une preview à la fin de l'épisode 25' pour l'épisode suivant.
  • Le film a été adapté dans le manga Neon Genesis Evangelion par Yoshiyuki Sadamoto. Il correspond aux chapitres 75 à 95 parus entre décembre 2006 et juin 2013 dans le magazine Monthly Shōnen Ace. Ils sont disponibles dans les volumes 11, 12, 13 et 14.
    • Puisqu'il s'agit d'une adaptation, plusieurs différentes sont à noter. Les principaux étant dans le traitement du personnage de Gendo Ikari (chapitre 78, 88 et 92), la sortie de l'Evangelion Unité-01 (chapitre 84 à 86) et les images d’introjection de Shinji Ikari (chapitre 89, 90, 93, 94 et 95).

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. Red Cross Book, Gainax, 1997
  2. Sight and Sound, vol.13, numéro 4, British Film Institute, page 59
  3. Traduction des menaces de mort - Une traduction en anglais des lettres apparaissant dans The End of Evangelion
  4. Anima Yawa, 28 mars 2005
  5. Carl Horn, "My Empire of Dirt" (2002), pour Viz Communications (Site anglais)
  6. Monthly Newtype, décembre 1997, pg. 90
  7. (jp) Motion Picture Producers Association of Japan, Inc, "Box-office 1997" [lire en ligne]
  8. (jp)"新世紀エヴァンゲリオン劇場版 DEATH(TRUE)2/Air/まごころを、君に", Tokyo International Film Festival 2014 [lire en ligne]
  9. (jp) Khara, "8月28日(金)&29日(土) TOHOシネマズ 新宿にて 「西暦2015年 夏 『新世紀エヴァンゲリオン』 Blu-ray BOX発売記念上映会」 開催決定", khara.co.jp, 20 août 2020 [lire en ligne]
  10. (jp) "「エヴァンゲリオン」“旧劇場版”、'21年1月に期間限定上映", AV Watch, 04 décembre 2020 [lire en ligne]
Films et épisodes de la franchise Evangelion
Neon Genesis Evangelion 0102030405060708091011121314151617181920212223242526Director's Cut
Evangelion: Death and Rebirth Evangelion: DeathEvangelion: Death (true)Evangelion: Rebirth
Revival of Evangelion Evangelion: Death (true)²The End of Evangelion (25'26')
Rebuild of Evangelion Evangelion: 1.0 You Are (Not) AloneEvangelion: 2.0 You Can (Not) AdvanceEvangelion: 3.0 You Can (Not) RedoEvangelion: 3.0+1.0 Thrice Upon A Time
Japan Anima(tor)'s Exhibition Evangelion:Another Impact (Confidential)Until You come to me.Neon Genesis IMPACTS
Autres Neon Genesis Evangelion (live action)Giant God Warrior Appears in TokyoEvangelion XR RideGodzilla vs. Evangelion: The Real 4-D