Wiki Evangelion
Advertisement
Wiki Evangelion
Cette page est en rapport avec The End of Evangelion.Cette page traite d'un sujet existant.
ICON Wiki A verifier.svg Cet article n'a pas encore été vérifié. Il peut contenir des erreurs factuelles, ainsi que des fautes d'orthographes, de syntaxe et de structure. La vérification sera réalisée dès que possible.

Alors pourquoi ne mourrez-vous pas tous ?
Alors pourquoi être vous ici ?
Êtes-vous sûr de vouloir être ici ?
だから みんな、死んでしまえばいいのに...
では、あなたは何故、ココにいるの?
...ココにいても、いいの?
—— Accroches japonaise

The End of Evangelion (新世紀エヴァンゲリオン劇場版 Air/まごころを、君に Shin Seiki Evangelion Gekijōban Air/Magokoro o, Kimi ni?) est un film d'animation japonais co-réalisé par Hideaki Anno et Kazuya Tsurumaki sortie en 1997. Il s'agit de la second fin de la série animée Neon Genesis Evangelion. Il se divise en deux parties : Air et Sincerely Yours, respective considérés comme les épisodes 25' et 26'.

Synopsis

Le dernier Ange est mort. Rien ne peut désormais contrecarré la SEELE pour initier le Plan de Complémentarité de l'Homme avec un Third Impact. Cependent, Gendō Ikari souhaite mettre en place sa propre version de la Complémentarité. Face à la résistance qu'impose la NERV, la SEELE ordonne l'invasion de son quartier général par la Japanese Strategic Self Defense Force. Misato Katsuragi doit prendre en charge la défense du GeoFront qui doit faire face à son ultime adversaire. Au même moment, Shinji Ikari est traumatisé par la mort de son ami Kaworu et se laisse sombrer dans la dépression.

Résumé détaillé

Shinji dans la chambre d'Asuka

Après les événements de ces derniers jours, Shinji Ikari se sent complètement déboussolé. Kaworu Nagisa est mort, Misato Katsuragi est distante avec lui, il ne reconnaît plus Rei Ayanami depuis qu'il a appris qu'elle est un clone, et Asuka Langley Sōryū est toujours hospitalisée après sa tentative de suicide. C'est auprès d'elle que le garçon aimerait trouver du réconfort, mais elle reste endormie. Par accident, il dévoile sa poitrine. Il se masturbe au-dessus de la jeune fille inconsciente et ressent du dégout envers lui-même.

Avec la mort du dernier Ange, la mission de la NERV semble arriver à son terme. Les employés s'interrogent sur ce qu'il va advenir de l'organisation. La SEELE, qui dirige la NERV en secret, peut désormais rompre ses relations avec Gendō Ikari qui ne cache plus son intention de mener sa propre version du Plan de Complémentarité de l'Homme en s'opposant à ses patrons. De son côté, Rei sent que l'heure du Third Impact est proche.

La JSSDF est postée autour de Tokyo-3

La JSSDF se montre impitoyable

Misato poursuit ses investigations concernant le Second Impact, la SEELE et ses intentions. Alors qu'elle pirate un serveur pour récolter des données, l'alarme d'urgence retentit à travers tout le Quartier Général de la NERV. La SEELE tente de prendre le contrôle du QG en piratant le superordinateur Magi à l'aide de ses semblables installés en Allemagne, aux Etats-Unis et en Chine. Pour stopper le piratage informatique, Gendō n'a pas d'autre choix que de faire appel à Ritsuko Akagi, toujours emprisonnée après qu'elle est détruite les clones de Rei. La scientifique parvient à mettre en place un pare-feu qui protège l'ordinateur. Face à cette résistance, la SEELE décide de passer au plan B et ordonne à la Japanese Strategic Self Defense Force d'envahir le QG. Les troupes sont déjà postées tout autour de Tokyo-3 et agissent dès que l'ordre est donné. Elles commencent par éliminer les postes de surveillance de la NERV avant de pénétrer dans les accès au GeoFront en éliminant tout le personnel présent. Misato prend en charge les opérations pour défendre la NERV. Elle tente de bloquer les accès en déversant de la Bakélite pour ralentir les soldats ennemis et demande à ce que l'on retrouve les pilotes d'Evangelion pour les mettre en sécurité avec leur Eva. Asuka, toujours endormi, est placée dans l'Entry Plug de l'Evangelion Unité-02, et dissimulée au fond du lac du GeoFront. Rei est introuvable, et Shinji est prostré dans un couloir à la merci de l'ennemi.

Gendō décide de retrouver Rei pour initier sa version de la Complémentarité et retrouver sa femme. Il fait ses adieux à Kōzō Fuyutsuki et se rend au Terminal Dogma où la clone l'attend. De son côté, Misato part secourir Shinji en laissant le commandement à Kōzō. Peu après son départ du centre de commandement, les soldats pénètrent dans les lieux. Makoto Hyūga et Shigeru Aoba défendent les lieux comme il peuvent, alors que Maya Ibuki est terrifiée à l'idée de tirer sur des cibles humaines. Il ne faut pas longtemps pour que Misato retrouve Shinji. Elle élimine trois soldats qui étaient sur le point de l'éliminer et rejoint sa voiture pour conduire le garçon à l'Evangelion Unité-01. Ce dernier est amorphe, incapable d'agir par lui-même et souhaite seulement mourir. Mais Misato ne l'entend pas de cette oreille et oblige le garçon à venir avec elle. Au même moment, la JSSDF intensifie ses attaques. L'armée largue une Bombe N² sur Tokyo-3. La ville est entièrement rasée et le GeoFront est désormais à ciel ouvert.

L'Unité-02 s'active

La JSSDF contre l'Unité-02

Les Modèles de Production en Série encerclent Asuka

Les troupes découvrent l'emplacement de l'Unité-02 et lancent plusieurs mines dans le lac dans l'espoir de la détruire. À l'intérieur, Asuka se réveille. Par sa volonté de vivre, elle découvre que l'âme de sa mère est à l'intérieur de l'Eva-02, ce qui lui permet de l'activer. En pleine possession de ses moyens, Asuka lutte contre la JSSDF. Elle élimine plusieurs troupes et véhicules à elle seule, malgré la destruction de son câble ombilical qui réduit son temps d'activation à cinq minutes. Face à ce nouvel adversaire, la SEELE ordonne le déploiement des neufs Evangelions Modèles de Production en Série. Dès leur arrivée dans le GeoFront, les Evas autonomes encerclent l'Unité-02. Misato ordonne à Asuka de toutes les éliminer avec le peu de temps d'activation qui lui reste.

Pendant le trajet jusqu'à l'Unité-01, Misato explique à Shinji la vérité derrière le Second Impact, la création des Evas et la SEELE. Mais alors qu'ils sont sur le point d'atteindre l'ascenseur pour accéder à la cage de l'Eva, des soldats les repèrent et blessent Misato au ventre avant de s'échapper. Affaiblie par sa blessure, elle tente de motiver Shinji à continuer et à se battre à bord de l'Eva. Le garçon laisse échapper sa colère et sa frustration, mais elle le rassure avant de l'embrasser et de lui promettre "d'en faire davantage à son tour". Confus par le baiser et ces paroles, Misato pousse Shinji dans l'ascenseur qui se ferment immédiatement. Désormais seule, elle se laisse tomber au sol où elle se vide de son sang. Ses dernières pensées vont à Ryoji Kaji avant de mourir.

Ritsuko enclenche l'autodestruction du Magi

Au même moment, Gendō et Rei se rendent devant Lilith. Là-bas, Ritsuko les attend et les menace avec une arme. Elle révèle qu'elle a mis en place un système d'autodestruction dans le Magi et l'enclenche. Mais rien ne se produit. En vérifiant sa tablette, elle découvre que la détonation a été contrecarré par l'un des trois composants du superordinateur. Elle interprète ça comme une ultime trahison de sa mère qui refuserait de tuer son amant. Profitant de la confusion, Gendō pointe une arme sur la scientifique. Il lui délivre une dernière parole avant de l'abattre.

L'Unité-02 contre les Evas

Asuka ressent la douleur de l'éviscération

Le dernier instant de l'Eva-02

A l'extérieur, Asuka lutte contre les Evangelions. Le combat est difficile, mais la pilote parvient à vaincre tous ses adversaires avec rage et en utilisant tous les moyens à sa disposition. Mais alors qu'elle est sur le point de neutraliser le dernier de ses opposants, une Lance de Longinus arrive sur elle. Asuka tente de la bloquer avec son A.T.Field mais c'est inefficace. La Lance pénètre la barrière et transperce le crâne de l'Unité-02 qui se désactive au même moment. Le taux de synchronisation élevé d'Asuka lui fait ressentir la douleur de l'attaque et impacte directement son œil. Alors que les choses semblent terminer, les Modèles de Production en Série se réactivent une à une. Elles encerclent l'Eva-02 et l'éviscèrent. La pilote ressent toute la douleur de l'attaque et jure de tous les tuer. Sa détermination permet à l'Unité-02 de se réactive un bref instant malgré son état physique. Mais l'Eva est rapidement arrêtée lorsque plusieurs Lances la transperce et tuent Asuka.

La Lance de Longinus menace l'Unité-01

l'Arbre de Vie dans le ciel

Lilith rejoint Shinji dans le ciel

Shinji parvient à atteindre l'Unité-01. Celle-ci s'active seule pour permettre au garçon de monter à bord. Elle quitte le QG de la NERV en déployant des ailes de lumières dans son dos. À l'extérieur, Shinji découvre que l'Eva-02 a été dévoré et qu'Asuka est morte. Cette vision le traumatisme au plus au point. L'Eva-01 hurle avec le garçon et libère son Core. Les ailes se transforment en croix qui entoure l'Eva. La véritable Lance de Longinus qui était sur la Lune depuis l'attaque d'Arael, retourne sur Terre et menace l'Unité-01 en se plaçant devant sa gorge. Les Modèles de Production en Série s'approchent et saisissent la croix de lumière pour emmener l'Unité-01 plus haut dans le ciel. Les neuf Evas activent leurs Moteurs S² et se synchronisent entre elle. Cela à pour effet de faire apparaître un Arbre de Vie dans le ciel, et de libérer la Lune Noire de son emprise terrestre. Au même moment dans le Termina Dogma, Gendō cherche à commencer sa Complémentarité. Il pénètre sa main fusionnée avec Adam, dans le corps de Rei. Mais la jeune fille ressent la détresse de Shinji. Elle arrache le bras de Gendō pour récupérer Adam, et le trahi en retournant vers Lilith. La Graine de Vie l'accepte sans attendre et permet ainsi la fusion entre elle, Rei et Adam. Le géant blanc quitte sa croix, prend l'apparence de Rei et grandi jusqu'à atteindre le ciel face à l'Unité-01. Shinji est une nouvelle fois terrifié parce qu'il se passe sous yeux. Pour le rassurer, Lilith prend l'apparence de Kaworu. Désormais apaisé, elle peut entamer le Plan de Complémentarité avec l'aide des Modèles de Production en Série. La Graine de Vie interroge Shinji pour connaître son désir le plus profond et forger le monde en suivant ses volontés.

Shinji est confronté à Asuka

Asuka refuse d'aider Shinji

Shinji se retrouve dans une réalité introspective. Cela débute par une scène où lui et des enfants construisent un château de sable dans un parc. Quand il se retrouve seul, Shinji détruit la construction avant de regretter son geste et de recommencer le château. Pour le garçon, c'est une façon de représenter le fait qu'il n'arrête pas de faire ce qu'on lui demande même si cela ne le satisfait pas, et lui rappelle ses cours de violoncelle qu'il n'a jamais arrêté. Son voyage intérieur se poursuit autour des relations qu'il entretient avec les autres, et plus particulière Asuka. Le garçon exprime sa volonté d'aider sa camarade, mais celle-ci lui rétorque qu'il ne l'a jamais compris, qu'il n'a jamais essayé de la comprendre et qu'il ne s'intéresse à elle que par intérêt. Shinji chercherait à se rapprocher des autres pour se sentir rassurer, pour se réconforter et obtenir l'aide émotionnelle qu'il n'a pas le courage de demander. Et il pense qu'Asuka est la seule qui en est capable. Elle repousse le garçon qui supplie qu'on l'aide et que l'on ne l'abandonne pas. Devant le refus froid et inconditionnel d'Asuka, Shinji la saisit à la gorge pour l'étrangler.

Lilith avec la Lune Noire entre ses mains

Le Third Impact

Ce geste conclut l'introspection de Shinji. Il déclare que tout le monde peut disparaître, que cela ne changera rien au fait que personne ne se souciera de lui. Lilith peut désormais commencer le Third Impact. Elle élève la Lune Noire dans la stratosphère avec elle. Elle ouvre les Portes de Guf et oblige ainsi les Lilins sur Terre à revenir à leur état d'origine. Leurs corps se transforment en LCL après avoir été apaisé par une vision et libèrent ainsi les âmes qui retournent dans la Lune Noire. Les Modèles de Production en Série se sacrifient aussi. L'Unité-01 et Shinji rejoignent également le corps de Lilith. À l'intérieur, il expérimente un nouveau monde où personne n'a de forme physique et où tout le monde forme une seule entité. Il s'agit pour Lilith de la meilleure façon pour éviter d'être blessé par les autres, et de permettre à tous de se comprendre. Mais Shinji se met à refuser ce monde. Il comprend qu'il doit affronter la réalité et qu'il ne doit pas se laisser enfermer dans un rêve qui le conforterait trop.

La mort de Lilith

Ce refus a un impact immédiat. Le cou de Lilith se tranche et la Graine de Vie commence à dépérir. L'Unité-01 émerge du corps de Lilith pour prendre en charge le destin de l'humanité. La Lune Noire se met à saigner avant d'exploser en libérant les âmes sur la Terre dévastée. Par sa volonté d'exister, Shinji parvient à recréer son corps sur Terre après avoir fait ses adieux à sa mère. Celle-ci avait planifié depuis des années de se laisser enfermer dans le corps de l'Eva, pour devenir la dernière preuve que l'humanité à exister après sa disparition. Elle explique à son fils que si l'on a la volonté de vivre, alors il est possible de retourner à la réalité. L'Unité-01 dérive désormais dans l'espace.

Shinji et Asuka après le Third Impact

La Terre est dévastée. La planète est désormais couverte par un océan rouge où sont toujours prisonnière les âmes des Lilins. Alors qu'il se croit seul, Asuka se matérialise à côté de lui. Il place ses mains autour de son cou pour l'étrangler. Elle ne réagit pas, et se contente simplement de caresser la joue de Shinji. Marqué par ce geste, il s'arrête et se met à pleurer sur le corps de sa camarade. Celle-ci le regard et exprime son dégoût vis-à-vis de lui.

Fiche technique

ICON Wiki Staff.svg Pour consulter la liste des personnes ayant travaillées sur cet article, visitez The End of Evangelion/Crédits.
  • Titre original : 新世紀エヴァンゲリオン劇場版 Air/まごころを、君に (Shin Seiki Evangelion Gekijōban Air/Magokoro o, kimi ni?)
  • Titre internationale : The End of Evangelion
  • Direction : Hideaki Anno
  • Réalisation : Kazuya Tsurumaki (épisode 25') et Hideaki Anno (épisode 26')
  • Scénario : Hideaki Anno
  • Character design : Yoshiyuki Sadamoto
  • Mechanical design : Ikuto Yamashita et Takeshi Honda
  • Storyboard : Hideaki Anno et Masayuki
  • Direction de l'animation : Takeshi Honda (mecha), Hideaki Anno, Shunji Suzuki et Tadashi Hiramatsu
  • Direction artistique : Hiroshi Katō
  • Musique : Shirō Sagisu
  • Montage : Hiroshi Okuda et Sachiko Miki
  • Production : Mitsuhisa Ishikawa
  • Société de production : Gainax et Production I.G
  • Sociétés de distribution : Toei
  • Pays d'origine : Japon
  • Langue originale : japonais
  • Format : couleur - 35 mm - 1,85:1 - Mono
  • Genre : action, science-fiction
  • Durée : 87 minutes
  • Date de sortie :
    • Japon : 19 juillet 1997
    • International : 21 juin 2019 (Netflix)[1]
    • France : 03 novembre 2021[2]

Distribution

Article principal: Distributions des rôles à l'international

Voix originales

Voix françaises

Premier doublage (2002)

  • Cyril Aubin : Shinji Ikari
  • Laurence Bréheret : Misato Katsuragi / Maya Ibuki
  • Florence Dumortier : Rei Ayanami
  • Françoise Escobar : Asuka Langley Sōryū
  • Michel Blin : Gendō Ikari
  • Florence Dumortier : Ritsuko Akagi
  • Tony Joudrier : Ryoji Kaji / Keel Lorenz / Makoto Hyūga
  • Olivier Korol : Kaworu Nagisa
  • Jacques Albaret : Kōzō Fuyutsuki / Shigeru Aoba

Deuxième doublage (2019)

  • Donald Reignoux : Shinji Ikari
  • Laurence Bréheret : Misato Katsuragi
  • Élisabeth Ventura : Rei Ayanami / Yui Ikari
  • Émilie Rault : Asuka Langley Sōryū
  • Julien Kramer : Gendō Ikari
  • Marie Chevalot : Ritsuko Akagi
  • Anatole de Bodinat : Ryoji Kaji
  • Alexis Tomassian : Kaworu Nagisa
  • Hervé Jolly : Kōzō Fuyutsuki
  • José Luccioni : Keel Lorenz
  • Taric Mehani : Makoto Hyūga
  • Marie Nonnenmacher : Maya Ibuki
  • Benoît du Pac : Shigeru Aoba

Apparitions

Personnages

Evangelions

Anges

Production

Genèse

Le dernier épisode de Neon Genesis Evangelion est diffusé le 27 mars 1996 et est un événement à travers le Japon. De nombreux débats sur la qualité de cette fin naissent et Evangelion devient un phénomène de société touchant un public ne regardant pas ce genre de programme. Dès le 26 avril, le magazine Monthly Shōnen Ace annonce que les deux derniers épisodes vont être refaits pour la sortie VHS/Laserdisc et qu'un film original est prévu[3]. Les critiques sont tout autant positive que négative et le sujet reste très présent au cours des mois de mai et juin[4].

"C'est devenu un problème majeur que le dernier épisode de la série soit considéré comme imparfait. La voix des fans s'est renforcées quand ils ont demandé une fin appropriée pour le drame, des explications sur les mystères, et même une nouvelle histoire. Alors, pour répondre à ces demandes, il a été décidé de refaire les épisodes 25 et 26." [5]

Malgré cet engouement, critique et commerciale, pour la série qui se termine, Hideaki Anno se sent vider. Il rentre très peu chez lui et reste dans les locaux de Gainax. Il ne souhaite voir personne et évite autant que possible les autres[6]. Il reçoit le soutien de ses proches, notamment Hayao Miyazaki[7] qui lui passe un coup de téléphone pour le rassurer[8]. Dans les interviews, il n'hésite pas à dire son mécontentement vis-à-vis des otakus et ne cache pas qu'il ne voit aucun problème avec la fin qu'il a proposé et regrette que les fans n'apprécient pas les efforts faits par Gainax[9].

De son côté, Gainax modifie ses plans. Le studio envisage désormais de réaliser la nouvelle fin sous forme de film accompagné d'une deuxième film (ou un moyen métrage) résumant la série télévisée, en plus du troisième film original toujours envisagé. Pour ce dernier, plusieurs scénarios semblent avoir été envisagés notamment par Ikuto Yamashita[3].

Développement

Alors que les productions du film et des deux nouveaux épisodes ont commencé depuis avril, Anno se met à travailler dessus seulement vers septembre 1996[10]. Son retour est accueilli avec joie par l'équipe de Gainax. Kazuya Tsurumaki est déjà en charge de la réalisation de l'épisode 25' mais souhaiterait aussi refaire certaines scènes des épisodes précédents. Masayuki propose à Anno de réaliser ses nouvelles scènes ainsi qu'un résumé de la série sous forme de film avec l'assistance d'Akio Satsukawa, tandis qu'Anno prend la place de directeur général[5].

Le 25 octobre 1996, le site officiel de Gainax annonce ainsi la sortie prochaine d'un film, Evangelion: Death & Rebith pour le 14 mars 1997. Il se compose de trois parties : un résumé de la série avec des scènes inédites (Death, le "premier film"), l'épisode 25' et l'épisode 26' (les deux parties de Rebirth, le "second film"). Gainax se concentre principalement sur les deux premières parties en suivant plus ou moins bien le script établi depuis plusieurs mois. Cependant, Anno ne peut pas s'empêcher d'apporter encore des modifications pour l'épisode 26', et prend de nouveau du retard sur le planning[10].

Le film reprend un scénario plus proche de ce qui avait été envisagé à l'origine pour la série télévisée. Plusieurs de ces éléments étaient d'ailleurs visibles dans les épisodes 25 et 26 comme la mort de Misato Katsuragi ou de Ritsuko Akagi. De nombreuses scènes semblent cependant avoir été réécrites par rapport à une première version du script intitulée Natsu e no Tobira (夏への扉?). Tōji Suzuhara et Kensuke Aida devaient notamment faire une apparition dans le film aux côtés de Shinji Ikari sur un terrain de basket. Une autre version de l'histoire écrite par Ikuto Yamashita, disponible dans son livre Sore o Nasumono, met beaucoup plus en avant des scènes d'action avec de nombreux combats entre Evangelions[11]. Anno s'inspire de nombreuses oeuvres de son enfance qui l'avait déjà inspiré pour la série originale, comme Devilman de Gō Nagai ou Space Runaway Ideon de Yoshiyuki Tomino. The End of Evangelion reprend par d'ailleurs la fin apocalyptique de ce dernier, ce que de nombreuses remarquent rapidement[12]. Anno intègre aussi plusieurs éléments faisant référence à sa propre vie et à sa dépression[5].

La suppression la plus importante est une séquence en live action montrant le quotidien d'Asuka Langley Sōryū, Rei Ayanami et Misato Katsuragi dans une réalité alternative. Les trois personnages étaient incarnés par leurs actrices respectives, à savoir Yūko Miyamura, Megumi Hayashibara et Kotono Mitsuishi. Ces scènes sont filmées à la fin du mois de janvier 1997 par une petite équipe de tournage dirigée par Hideaki Anno[13]. Même si la séquence ne se retrouve pas dans le montage final du film, elle est utilisée pour réaliser la bande-annonce du film. Les motivations derrière cette suppression reste inconnue. Mais Anno souhaite toujours incorporer des passages filmés dans The End of Evangelion.

Le 14 février 1997, Anno et Tsuguhiko Kadokawa donnent une conférence de presse exceptionnelle et indiquent que le film ne sera pas prêt à temps. La date de sortie est tout de même maintenue, puisqu'il a été décidé que le film sera divisé en deux métrages bien distincts. Ainsi, Evangelion: Death and Rebirth contiendra la partie Death ainsi que les premières minutes inachevées de Rebirth, et un autre film nommé The End of Evangelion contiendra les épisodes 25' et 26' terminés et sortira en juillet 1997[4].

Lors de l'avant-première du film Evangelion: Death and Rebirth le 14 mars 1997, des plans des spectateurs de la salle de cinéma Tokyu Milano sont réalisés avant la projection[13][14]. Certains spectateurs s'offusquent des premières images du film The End of Evangelion et font part de leurs mécontentements en envoyant des lettres de menaces à Gainax et en dégradant les bâtiments du studio. Anno prend la décision d'intégrer ces éléments dans son film sous formes d'images subliminales à la fin de la séquence filmée[15][16][17]. Cette dernière est entièrement refaite au début du mois de mai 1997. Les actrices ne sont pas sollicitées, mais des mannequins habillés comme Asuka, Rei et Misato sont placés dans une rue marchante de la ville[13]. La scène a été tournée dans une rue à proximité de la gare Chitose-karasuyama dans l'arrondissement de Setagaya.

Enregistrements des voix

Après la dernière séance d'enregistrement, l'entièreté du casting est rappelée par Anno pour réenregistrer tout le film[5]. Il demande aux acteurs d'interpréter leur personnage comme s'ils jouaient dans un film en prise de vue réelle. Il souhaite s'éloigner des techniques habituellement dans le domaine de l'animation avec pour objectif de se concentrer davantage sur le jeu des acteurs plutôt que sur la correspondance à l'image. Pour cela, les acteurs et actrices enregistrent sans faire face à l'écran, où le film est normalement diffusé[18].

Megumi Ogata trouve les séances d'enregistrement particulièrement difficile à cause de nombreux cris qu'elle doit pousser[5]. Elle connaît aussi des difficultés pour la dernière scène du film avec Miyamura. Elles mettront plus d'une heure pour l'interpréter bien que la scène ne fasse que quelques minutes[19]. La dernière phrase du film, prononcée par Asuka Langley Sōryū : 気持ち悪い。 (Kimochi warui.?), mène depuis longtemps à plusieurs interrogations sur son sens. Traduite, la phrase peut signifier "Quelle horreur", mais peut aussi être traduit par "Je me sens mal" ou "Ça me dégoûte". Dans le script original, la dernière phrase devait être "Anta nankani korosareru nowa mappira yo !" (Je ne voudrais jamais être tué par un homme comme toi, certainement pas !?) mais Anno n'était pas satisfait par l'interprétation de Yūko Miyamura[20][21].

"Anno n'appréciait pas mon interprétation, peu importe combien de fois je la faisais. Ogata et moi avons demandé comment nous devrions jouer ce qu'Anno voulait exprimer. Elle a même essayé de monter sur moi et de m'étrangler. [...] Concernant la dernière phrase que nous avons choisie, je ne suis pas sûre de savoir si je dois en parler. Anno m'a demandé "Miyamura, imagine que tu dors dans ton lit et qu'un étranger se faufile dans ta chambre. Il peut te violer à tout moment puisque tu dors, mais il ne le fait pas. Au lieu de cela, il se masturbe en te regardant, quand tu te réveilles, tu sais ce qu'il a fait. Que dirais-tu ?". Je me suis dit que c'était un homme étrange, mais à ce moment-là je me suis sentie dégoûtée. Alors je lui ai dit "Dégoûtant." Il a soupiré et dit "c'est ce que je pensais.".

Animation

Gainax sollicite l'aide du studio Production I.G pour réaliser le film et augmenter la qualité graphique du film. Les deux studios avaient déjà eu l'occasion de collaborer sur les épisodes 07 et 13 de la série originale. Ils font aussi appel au studio Omnibus Japan spécialisé dans les effets par ordinateur et qui a déjà travaillé sur les films Patlabor et Ghost in the Shell au côté de Production I.G. Ces derniers travaillent sur les scènes où l'intégration d'effets par ordinateur est plus complexe, comme l'arrivée des Modèles de Production en Série ou les croix et effets lumineux du Third Impact. Gainax utilise l'infographie principalement pour l'incrustation d'élément 2D, comme les écrans de la NERV par exemple[5]. Production I.G et Omnibus Japan réalise également des scènes entièrement en images de synthèse comme celle montrant les âmes dans la Lune Noire ou les milliers d'Evangelion en mouvement juste avant le Plan de Complémentarité. Des bâtiments sont aussi ajoutés par ordinateur lors du plan montrant Tokyo depuis un train[22].

Des changements sur l'apparence de l'Evangelion Unité-02 doivent être fait pour faciliter le travail des animateurs pour le combat contre les Modèles de Production en Série. Les épaulières de l'Eva sont donc plus petites, ses proportions plus humaines, sa tête plus fine et les plaques sur ses avants-bras sont supprimés. Masayuki est spécifiquement chargé de dessiner toutes les animations impliquant de l'eau[23].

Bande originale

Comme pour la série animée Neon Genesis Evangelion, Shirō Sagisu revient pour composer la bande originale du film. Pour le grandiose du film et des événements qu'il dépeint, le compositeur crée une musique faisant appel à des chœurs notamment pour le titre Taikō he no Kinkyūhinan. Deux chansons originales sont égalements écrites pour le film. La première, Thanatos -If I Can't Be Yours-est écrite par Sagisu avec son partenaires Martin Lascelles (formant le duo MASH) et interprétée par la chanteuse LOREN. Elle est utilisée dans le générique du film présenté au milieu du long métrage. Cette composition est dérivée du titre THANATOS de la bande originale de la série animée et disponible sur l'album NEON GENESIS EVANGELION II. Une version longue en quatre parties de cette chanson va plus tard être écrite par Sagisu, avec deux couplets supplémentaires.

La seconde chanson du film intervient lors du Third Impact. À l'origine nommée Amaki shi yo, kitare, les paroles sont l'œuvre de Hideaki Anno. Elles ont ensuite été traduite en anglais par Mike Wyzgowski, mise en musique par Shirō Sagisu et la chanson est renommée Komm, süsser Tod. La chanteuse ARIANNE interprète ce titre. Une autre chanson était envisagée pour cette séquence intitulée Everything you've ever dreamed. Cette chanson, aussi interprétée par ARIANNE, est disponible sur les albums Refrain of Evangelion et Outtakes from Evangelion (Vol.1).

Lors de sa sortie en septembre 1997, la bande originale du film se vend à plus de 100 000 exemplaires[24] et se place en troisième position des albums les plus vendus de la semaine[25]. L'album se vend à environ 400 000 copies et le single à 600 000 copies[26].

Titre Date de sortie Numéro de catalogue
The End of Evangelion (single) 01 août 1997 KIDA-155
The End of Evangelion (bande originale) 26 septembre 1997 KICA-370
NEON GENESIS EVANGELION: S² Works 01 décembre 1998 KICA-421~6
Tamashii no Rufuran / THANATOS -IF I CAN'T BE YOURS- 24 mai 2006 KICM-3122

Accueil

Promotion

Les préventes de ticket commence le 23 novembre 1996. Pour l'achat de carte téléphonique à l'effigie d'Asuka Langley Sōryū ou de Rei Ayanami, il était possible d'obtenir un ticket[27]. La deuxième prévente à lieu à partir du 21 décembre 1996 pour l'achat d'un poster[28]. Et enfin, une troisième prévente a été réalisé le 25 janvier 1997 pour l'achat de la VHS promotionnelle "NEON GENESIS EVANGELION THE LIGHT FROM THE DARKNESS GENESIS 0:0"[29]. Il était également possible d'obtenir un ticket en achetant le CD Neon Genesis Evangelion Addition en édition limitée, sortie le 21 décembre 1996. Avant sa sortie, le film compte déjà 200 000 entrées vendues, est décroche le record du plus de prévente de ticket de l'époque[30].

Cependant, à cause du manque de temps dans la production, une conférence de presse exceptionnelle est tenue le 14 février 1997. À cette occasion, Hideaki Anno s'excuse en annonçant que la partie "Rebirth" ne sera pas terminée à temps alors qu'elle était prévue pour ce printemps. La sortie en printemps est néanmoins toujours maintenue puisque la partie "Death" est terminée. La version complète de "Rebirth" est prévue pour l'été 1997.

Le film sort le 19 juillet 1997. Trois semaines après sa sortie, certains cinémas diffuse The End of Evangelion dans le cadre du "Kadokawa Anime Festival '97", au côté de Slayers Great et Tenchi Muyo! Daughter of Darkness.

Accueil critique

Affiche pour la sortie de The End of Evangelion

À l'époque de sa sortie, Evangelion est un phénomène de société notamment à cause de la fin controversée de la série originale. The End of Evangelion attire ainsi un large public et l'attention de certains médias qui ne sont pas familiers avec l'animation[31]. Les attentes sont nombreuses vis-à-vis du film[32] et il est souvent mis en parallèle avec Princesse Mononoké sorti le même mois, dont les thèmes matures se font échos tout en étant totalement opposés[33]. Dès les premiers extraits montrés dans Evangelion: Death and Rebirth, le film devient l'objet de controverse à cause de sa violence et de sa scène d'ouverture. The End of Evangelion est interprété par certains comme un message direct adressé aux otakus, qui les invite à quitter leurs mondes fictifs pour renouer avec la réalité[34]. Certains spectateurs vont jusqu'à interpréter la violence du film et la mort des personnages comme une réponse cathartique d'Anno envers les critiques de la série[35], voir comme une revanche acerbe envers les fans[36][37].

The End of Evangelion obtient un statut culte et est régulièrement salué pour son animation et son imagerie surréaliste. Le magazine Animage le décrit comme "un beau spectacle cauchemardesque qui bouleverse le spectateur"[12]. Le combat de l'Evangelion Unité-02 est regulièrement citée comme l'une des plus marquantes de la série par sa violence, son animation et le gigantisme des Evangelions[38].

À l'international, The End of Evangelion devient rapidement culte aussi et obtient des critiques positifs. Sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, le film est crédité d'un score de 89 % d'avis positifs, sur la base de 9 critiques collectées, et d'un score de 85 % par le public[39]. Sur le site d'Allociné, le film obtient une note de 3,4 sur 5 par les spectateurs, sur la base de 37 avis[40]. Les utilisateurs de Sens Critique lui accordent une moyenne de 7,7/10[41]. Le reproche le plus souvent fait au film est qu'il est confus[42] et prétentieux[43][44]. Le blog "Gizmodo" critique le nihilisme et le pessimisme du film[45].

Box-office

The End of Evangelion sort dans les cinémas japonais le 19 juillet 1997. Durant son exploitation, le film rapporte 2,47 milliards de yens, soit 600 millions de plus que le film précédent Evangelion: Death and Rebirth[46]. Son score le place en dixième position des films ayant le plus rapporté sur l'archipel nippone en 1997, et en troisième position des films d'animation les plus rentable la même année derrière Doraemon: Nobita and the Spiral City et Princesse Mononoke. Le film dramatique Lost Paradise place The End of Evangelion en quatrième position des films japonais les plus rentables de l'année[47].

Ressortie

Lors du 27th Tokyo International Film Festival du 23 au 31 octobre 2014, le Toho Cinemas Nihonbashi a mis en place une programmation unique intitulée "Anno Hideaki no sekai" (庵野秀明の世界 Le Monde de Hideaki Anno?) mettant à l'honneur le réalisateur. Plusieurs de ses réalisations sont projettés parmi lesquelles Revival of Evangelion, le diptyque formé par Death (True)² et The End of Evangelion[48]. Le film est projeté une seconde fois les 21, 25 et 30 décembre de la même année dans la cadre de l'événement "Shinjuku Milano-za yori ai o komete -Last Show-" célébrant la fermeture du cinéma Shinjuku Milano-za.

The End of Evangelion est de nouveau projeté lors d'une séance exceptionnelle le 28 août 2015, au Toho Cinemas Shinjuku, à l'occasion de la sortie du coffret Blu-ray Neon Genesis Evangelion. Evangelion: Death est aussi projeté dans sa version originale pour la première fois depuis la sortie du film en 1997[49].

Dans le cadre de la promotion pour Evangelion: 3.0+1.0 Thrice Upon A Time, Revival of Evangelion ressort en salle entre le 08 et le 22 janvier 2021. Il s'agit de la première ressortie du film sur une longue durée, et non dans le cadre d'une séance exceptionnelle[50].

Sortie vidéo

Voir aussi: Différences entre l'édition vidéo et l'édition cinéma de The End of Evangelion

The End of Evangelion est édité en vidéo dès 1998. À cette époque, le film est divisé en deux parties, l'épisode 25' et l'épisode 26', chacune considéré comme un véritable épisode de la série Neon Genesis Evangelion, et non comme un long métrage à part entière. La première partie du film est ainsi disponible dans la VHS Genesis 0:13, et la deuxième partie dans Genesis 0:14. En décembre 1998, un coffret limité nommé Theatrical Box est mise en vente. Il contient The End of Evangelion dans son format original, ainsi que Death (True)², le livre Neon Genesis Evangelion Movie Storyboard Collection, une figurine, une peluche et d'autres produits dérivés.

Le film est disponible pour la première fois en DVD en 1999, dans son format épisodique aux côtés des épisodes 25 et 26. Il est édité dans son format original dès l'année suivante et ne sera désormais plus jamais exploité sous format épisodique. Dans les rééditions Renewal of Evangelion, The End of Evangelion est présent dans un DVD à part Death (True)² en plus d'être disponible dans les intégrales de la série. La première édition du film en HD sort en 2015 avec la sortie du coffret Neon Genesis Evangelion Blu-ray BOX.

Le film sort également en format UMD pour PlayStation Portable en 2006, pour accompagner le jeu Neon Genesis Evangelion 2.

Titre Date de sortie Numéro de catalogue Contenu
VHS / LaserDisc
Genesis 0:13 12 août 1998 KIVA-261 (VHS)
KILA-261 (LD)
· Épisode 25
· Épisode 25'
Genesis 0:14 09 septembre 1998 KIVA-262 (VHS)
KILA-262 (LD)
· Épisode 26
· Épisode 26'
Neon Genesis Evangelion
Theatrical Box
23 décembre 1998 KIVA-9401~9402 (VHS)
KILA-9401~9404 (LD)
Contient 2 VHS/LD
· Death (True)²
· The End of Evangelion
DVD
Neon Genesis Evangelion
Volume 7
22 janvier 1999 KIBA-07 · Épisode 25 et 26
· Épisode 25' et 26'
Neon Genesis Evangelion
Theatrical Edition
22 septembre 1999 KIBA 105~6・GDVD-008~9 Contient 2 DVD
· Death (True)²
· The End of Evangelion
Neon Genesis Evangelion
Second Impact Box Volume 03
22 juin 2001 GDVD-007-2, 008, 009 Contient 2 DVD
· Épisodes 25 et 26
· Death (True)²
· The End of Evangelion
Neon Genesis Evangelion
DVD-BOX
25 juin 2003 KIBA 91001~91010
SDG 10008
Contient 9 DVD
· Épisodes 01 à 26
· Épisode 21 à 24 (Director's Cut)
· Death (True)²
· The End of Evangelion
Neon Genesis Evangelion
The Feature Film
27 novembre 2003 KIBA-1009~1010 Contient 2 DVD
· Death (True)²
· The End of Evangelion
Neon Genesis Evangelion
The Feature Film DTS
Collectors Edition
03 novembre 2004 KIBA-1209~1210
Neon Genesis Evangelion
DVD-BOX
(réédition)
23 avril 2007 Pas d'information Contient 9 DVD
· Épisodes 01 à 26
· Épisode 21 à 24 (Director's Cut)
· Death (True)²
· The End of Evangelion
Neon Genesis Evangelion
DVD-BOX' 07 Edition
01 août 2008 KIBA-90401
Neon Genesis Evangelion
Nippon TV Limited'Edition BOX
Pas d'information Contient 9 DVD
· Épisodes 01 à 26
· Épisode 21 à 24 (Director's Cut)
· Death (True)²
· The End of Evangelion
· DVD 01 Test-Type
UMD
Neon Genesis Evangelion 2
Tsukura Reshi Sekai -another cases-
27 avril 2006 - Contient 2 UMD
· Death (True)²
· The End of Evangelion
Blu-ray
Neon Genesis Evangelion
Blu-ray BOX
26 août 2015 KIXA-90501~90510 Contient 10 Blu-ray
· Épisode 01 à 26
· Épisode 21 à 24 (Director's Cut)
· Evangelion: Death and Rebirth
· Death (True)²
· The End of Evangelion
Neon Genesis Evangelion
Blu-ray BOX Standard Edition
24 juillet 2019 KIXA-870

Diffusion à la télévision

The End of Evangelion est diffusé pour la première fois à la télévision dans la nuit du 25 août 2014 dans l'émision Eiga tengoku sur la chaîne NTV. Pour cette diffusion, le film est modifié pour s'adapter à la télévision et plusieurs scènes sont supprimées[51]. Ces modifications sont très critiqués par les fans et par les créateurs du film[52]. Il s'agit de la seule diffusion du film sur petit écran.

Récompenses

  • 18ᵉ Japan Academy Prize 1997 : Prix du public
  • 2ᵉ Animation Kobe 1997 : Prix spécial
  • 15ᵉ Golden Gloss Award 1997 : Médaille d'argent de l'excellence

Galerie

ICON Wiki Galerie.svg Cet article a une collection d'images. Pour voir sa galerie, visitez The End of Evangelion/Galerie.

Notes

  • L'ensemble des bruitages et des dialogues ont été refaits par rapport à Rebirth.
  • Quand Misato découvre la vérité sur le Second Impact, la page qu'elle regarde est en faite des informations à propos de Gainax et de leurs précédentes réalisations avec les mots "Second Impact" écrit à différents endroits.
  • La version épisodique de The End of Evangelion possède une preview à la fin de l'épisode 25' pour l'épisode suivant.
  • Le film a été adapté dans le manga Neon Genesis Evangelion par Yoshiyuki Sadamoto. Il correspond aux chapitres 75 à 95 parus entre décembre 2006 et juin 2013 dans le magazine Monthly Shōnen Ace. Ils sont disponibles dans les volumes 11, 12, 13 et 14.
    • Puisqu'il s'agit d'une adaptation, plusieurs différentes sont à noter. Les principaux étant dans le traitement du personnage de Gendō Ikari (chapitre 78, 88 et 92), la sortie de l'Evangelion Unité-01 (chapitre 84 à 86) et les images d’introjection de Shinji Ikari (chapitre 89, 90, 93, 94 et 95).

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. "L'arrivée d'Evangelion sur Netflix est datée", Manga News, 27 mars 2019 [lire en ligne]
  2. "Les films Evangelion Death (True)² et The End Evangelion bientôt au cinéma", Manga News, 21 septembre 2021 [lire en ligne]
  3. 3,0 et 3,1 (en) Brian Stremick, "After the end: the never-made Evangelion film", Zimmerit, 27 mai 2021 [lire en ligne]
  4. 4,0 et 4,1 (en) "Evangelion Kaibunsho - Background Information and Notes", Eva Otaku [lire en ligne]
  5. 5,0 5,1 5,2 5,3 5,4 et 5,5 (jp) The End of Evangelion, Gainax, 1997
  6. (jp) JUNE, 1978-2012, n°80, août 1996
  7. (jp) Hideaki Anno, ["Un monde onirique qui n'a pas abandonné son but"], Ghibli ga Ippai, août 1996
  8. (en) Egan Loo, "Anno Jokes That 4th New Evangelion Film Might Be 4-6 Years After 3rd One", Anime News Network, 27 octobre 2014 [lire en ligne]
  9. (jp) Monthly Newtype, 1985-2022, novembre 1996, 10 octobre 1996
  10. 10,0 et 10,1 Marine Alexandre, Neon Genesis Evangelion - Le Renouveau de l'animation japonaise, Pix'n Love, 2021 (ISBN 978-2-3718-8093-1)
  11. (jp) Ikuto Yamashita, Sore o Nasumono, Kadokawa Shoten, 1998 (ISBN 4-0485-2908-0)
  12. 12,0 et 12,1 (jp) Monthly Animage, 1978-2022, février 1999
  13. 13,0 13,1 et 13,2 (jp) "Behind the Scenes", Neon Genesis Evangelion Blu-ray Box (2015)
  14. (jp) "Shinjuku Milano-za yori aiwokomete -rasuto shō' nite "Shin Seiki Evangelion Gekijōban Air/Magokoro o, Kimi ni" jōei kettei", khara.co.jp, 14 novembre 2014 [lire en ligne]
  15. (jp) "Data of Evangelion", Renewal of Evangelion DVD (2003)
  16. (en) Sight and Sound, vol.13, numéro 4, British Film Institute
  17. (en) "And check this out; here's a very detailed transcription of the so-called "hate mail" to GAINAX that appears in #26'", tesuji.org [lire en ligne]
  18. (jp) "Brochure", Neon Genesis Evangelion The Feature Film DTS Collectors Edition DVD (2004)
  19. (jp) Geruge Shocking Center, 11 juin 1997 [archive/traduction]
  20. (jp) "Anime Yawa", NHK, 28 mars 2005
  21. (en) "Asuka's final line in the Evangelion movie was Miyamura's idea", Animania Blog, 31 mars 2005 [archive]
  22. (jp) Evangelion Chronicle, 2006-2007, n°26, 01 août 2007
  23. (jp) Neon Genesis Evangelion Storyboard Collection 3, Fujimi Shobo, 1997 (ISBN 4-8291-7349-1),
  24. (en) Egan Loo, "2nd Macross Frontier Album Sells 102,000 in 1st Week", Anime News Network, 14 octobre 2008 [lire en ligne]
  25. (en) Egan Loo, "1st Anime Album in 11 Years to Rank in Japan's Top 3", Anime News Network, 10 juin 2008 [lire en ligne]
  26. (en) Billboard (1894-2022), vol.110 n°19, 09 mai 1998
  27. (jp) "Gainax Official News", Gainax.net, 25 octobre 1996 [archive]
  28. (jp) "Gainax Official News", Gainax.net, 26 décembre 1996 [archive]
  29. (jp) "Gainax Official News", Gainax.net, 24 janvier 1997 [archive]
  30. (jp) Takashi Takemoto, "Maruchimedia no jinmyaku chizu/ Kadokawa Shoten gekkan "Shōnen Ace" henshū-chō inoue shin'ichirō-shi ni kiku", takjapan.com [lien mort]
  31. (jp) Nikkei Entertainment, août 1997 [traduction]
  32. (jp) Monthly Animage, 1978-2022, septembre 1997
  33. (jp) "Kon'ya-kin rō! "Mononoke Hime" no tanjō no butaiura", Cinema Today, 26 octobre 2018 [lire en ligne]
  34. (jp) "Dai 49-kai Eva zakki "dai Jūroku-banashi shiniitaruyamai, soshite", WEB Anime Style, 08 juin 2006 [lire en ligne]
  35. (en) Lynzee Loveridge, "Anime & The Apocalypse: Finding Catharsis in the End of Everything", Anime News Network, 02 août 2021 [lire en ligne]
  36. (en) Aaron Stewart-Ahn, "Neverending Evangelion", Polygon, 19 juin 2019 [lire en ligne]
  37. (en) Vrai Kaiser, "Neon Genesis Evangelion Explained: Ending Differences and Reasons", IGN, 16 juillet 2019 [lire en ligne]
  38. (jp) "[Fukyū no meisaku] nekkyō fandeareba aru hodo uragira reta kan no tsuyokatta "Shin Seiki Evangelion Gekijōban Air/Magokoro o, Kimi ni"", Real Live, 11 septembre 2015 [lire en ligne]
  39. (en) "The End of Evangelion", Rotten Tomatoes (consulté le 08 mai 2022) [lire en ligne]
  40. "The End of Evangelion", Allociné (consulté le 08 mai 2022) [lire en ligne]
  41. "The End of Evangelion", Sens Critique (consulté le 08 mai 2022) [lire en ligne]
  42. (en) Joe Manduke, "The Endings of Evangelion: Exploring Shinji Ikari", The Artifice, 26 juin 2016 [lire en ligne]
  43. (en) "Neon Genesis Evangelion: The End of Evangelion", The Anime Review [lire en ligne]
  44. (en) vivafruit, "Neon Genesis Evangelion - The End of Evangelion Review", Anime Planet, 24 juillet 2007 [archive]
  45. (en) Rob Bricken, "Why the original finale to Evangelion is the only one that matters", Gizmodo, 20 novembre 2013 [lire en ligne]
  46. (jp) Monthly Newtype, 1985-2022, décembre 2007, 10 novembre 2007
  47. (jp) "1997年配給収入10億円以上番組", MPPA−Motion Picture Producers Association of Japan [lire en ligne]
  48. (jp) "Shin Seiki Evangelion Gekijōban Death(True)²/Air/Magokoro o, Kimi ni", Tokyo International Film Festival 2014 [lire en ligne]
  49. (jp) "8 Tsuki 28-nichi (kin) & 29-nichi (tsuchi) Tōhō Cinema Shinjuku nite "seireki 2015-nen natsu "Shin Seiki Evangelion" blu-ray box hatsubai kinen jōei-kai" kaisai kettei", khara.co.jp 20 août 2015 [lire en ligne]
  50. (jp) "Evangelion "Kyū Gekijōban", '21-nen 1 tsuki ni kikan gentei jōei", AV Watch, 04 décembre 2020 [lire en ligne]
  51. (jp) Mihoko Aoyagi, ""Ekitai, auto!" Are kara 17-nen "Evangelion" kyū gekijō-ban on'ea no chūshin de ai o sakenda otaku", Excite, 28 août 2014 [lire en ligne]
  52. (jp) Nittere hōsō no "Eva" gekijō-ban ni hinan sattō! ! ! "Sakujo shīn ga ō sugiru'`nan'notame shin'ya ni hōsō shita nda", J-Cast, 26 août 2014 [lire en ligne]
Films et épisodes de la franchise Evangelion
Neon Genesis Evangelion 0102030405060708091011121314151617181920212223242526Director's Cut
Evangelion: Death and Rebirth Evangelion: DeathEvangelion: Death (true)Evangelion: Rebirth
Revival of Evangelion Evangelion: Death (true)²The End of Evangelion (25'26')
Rebuild of Evangelion Evangelion: 1.0 You Are (Not) AloneEvangelion: 2.0 You Can (Not) AdvanceEvangelion: 3.0 You Can (Not) RedoEvangelion: 3.0+1.0 Thrice Upon A Time
Japan Anima(tor)'s Exhibition Evangelion:Another Impact (Confidential)Until You come to me.Neon Genesis IMPACTS
Autres Neon Genesis Evangelion (live action)Evangelion XR RideGodzilla vs. Evangelion: The Real 4-D
Franchise
Mangas et romans · Livres · Jeux vidéo · Pachinko/Pachislot · Chansons · Singles/Albums · Sorties vidéo
Neon Genesis Evangelion Neon Genesis Evangelion (anime) · Evangelion: Death and Rebirth · The End of Evangelion
Neon Genesis Evangelion (manga)
Rebuild of Evangelion Evangelion: 1.0 You Are (Not) Alone · Evangelion: 2.0 You Can (Not) Advance · Evangelion: 3.0 You Can (Not) Redo · Evangelion: 3.0+1.0 Thrice Upon A Time
Evangelion: 3.0(-120min.)
Japan Anima(tor)'s Exhibition Evangelion:Another Impact (Confidential) · Until You come to me. · Neon Genesis IMPACTS
Petit Eva Petit Eva: Evangelion@School (manga) · Petit Eva: Evangelion@School (anime)
Univers Personnages · Evangelions · Anges
Voir aussi Giant God Warrior Appears in Tokyo · Peaceful Times (F02) petit film · The Dragon Dentist · Hideaki Anno: The Final Challenge of Evangelion · Shin Godzilla · Shin Ultraman · Shin Kamen Rider
Autres Mahou Gakuen Lunar! Aoi Ryu no Himitsu · Références à d'autres fictions dans la franchise Evangelion · Différences entre les versions de Death · Différences entre Rebirth et The End of Evangelion · Différences entre l'édition vidéo et l'édition cinéma de The End of Evangelion · Différences entre Evangelion: 2.0 et Evangelion: 2.22 · Différences entre Evangelion: 3.33 et Evangelion: 3.333
Collaboration et merchandising
Evangelion Store · Radio Eva · Eva Racing
Événements Godzilla vs. Evangelion · Shin Japan Heroes Universe
Jeux vidéo Evangelion x Puzzle & Dragons · Evangelion x Monster Strike · Evangelion x Divine Gate
Attractions Evangelion: World · Evangelion: The Real 4-D · Evangelion: The Real 4-D: 2.0 · Evangelion XR Ride · Godzilla vs. Evangelion: The Real 4-D
Autres Hideaki Anno Exhibition · UCC Ueshima Coffee Co. · 500 TYPE EVA
Advertisement