Wiki Evangelion
Advertisement
Wiki Evangelion
Cette page traite d'un sujet existant.Cette page traite d'une personne réelle.
ICON Wiki A verifier.svg Cet article n'a pas encore été vérifié. Il peut contenir des erreurs factuelles, ainsi que des fautes d'orthographes, de syntaxe et de structure. La vérification sera réalisée dès que possible.

Kazuya Tsurumaki (鶴巻 和哉 Tsurumaki Kazuya?) est un réalisateur, storyboarder et animateur japonais, né le 2 février 1966 à Gosen dans la préfecture de Niigat. Après avoir rejoint le studio Gainax au début des années 1990, Tsurumaki devient le protégé de Hideaki Anno et l'assiste à la réalisation de Neon Genesis Evangelion et des films associés. Chez Gainax, il réalise les OVA FLCL et Diebuster. Il suit son mentor au sein de son studio, Khara inc., et coréalise les films de la quadrilogie Rebuild of Evangelion.

Biographie

Début

Kazuya Tsurumaki naît le 02 février 1966 à Gosen dans la préfecture de Niigata au Japon. Dès sa jeunesse, il se passionne pour les mangas et l'animation. Il réalise par ailleurs beaucoup de dessin, parfois inspiré des séries qu'il regarde comme Ultraseven. Cependant, la campagne japonaise fait que Tsurumaki n'a pas beaucoup d'ami avec qui partagé sa passion, et ce n'est qu'au lycée qu'il rencontre un fan comme lui qui le plonge davantage dans l'univers otaku. Il souhaite alors devenir animateur et se renseigne sur les écoles d'art sans le dire à ses parents qui acceptent sans opposition son choix de carrière. Après avoir obtenu son diplôme, il rejoint le studio Giants où il travaille ardemment de dix heures du matin à minuit[1] sous les enseignements de Naohito Takahashi. Au sein du studio, il fait la rencontre de Masayuki et Shunji Suzuki. À la fin des années 1980, des opportunités leur sont proposées pour d'aider le studio Gainax. Suzuki et Tsurumaki rejoignent la production de l'OVA Gunbuster réalisé par Hideaki Anno. Masayuki est également présent, mais a déjà travaillé avec Gainax en tant qu'animateur clé pour le film Les Ailes d'Honnéamise. Tsurumaki travaillera plus tard sur l'OVA en rélisant, scénarisant et storyboardant la capsule Gunbuster New Science Lessons créée pour la sortie laserdisc en 1995.

Cependant, Tetsuo Tsunoya, le président de Giants, refuse de voir ses animateurs travailler pour un autre studio. Tsurumaki, Suzuki et Masayuki décident tous les trois de rejoindre définitivement Gainax qui débute alors la production de la série Nadia, le secret de l'eau bleue[2]. Tsurumaki est admiratif de Gainax et souhaite en apprendre beaucoup auprès de l'équipe. Au sein de cette nouvelle production, il conserve une place importante en tant qu'animateur clé.

Neon Genesis Evangelion

En 1993, lorsque la production de sa nouvelle série Neon Genesis Evangelion débute, Anno choisi Tsurumaki comme assistant. Ses responsabilités augmentent beaucoup en comparaison de ces précédents travaux. Il participe beaucoup plus activement à la production[1] notamment en tant que storyboarder, ce qu'il n'a jamais fait à un tel niveau auparavant. Heureusement pour lui, il travaille au sein d'une équipe partageant les mêmes références culturelles que lui (Ultraman, Kamen Rider, Space Battleship Yamato, etc) ce qui facilite le travail et apporte une bonne ambiance au sein de l'équipe de production. L'ensemble de l'équipe savent aussi qu'ils sont en train de créer une œuvre particulière traitant des inquiétudes de la jeune génération de l'époque[1]. La construction de l'histoire se fait de façon collégiale, parfois autour d'un verre, où chacun émet différentes idées qui sont parfois retenues par Anno[3]. Tsurumaki contribue en de nombreux points au développement de la série. Il est notamment celui qui imagine que l'esprit de Shinji prenne place dans un train, d'après un rêve qu'il a fait quand il était jeune[4], et le réalisateur d'épisodes majeurs notamment l'épisode 16 qui marque le tournant psychologique de la série, mais aussi les deux premiers épisodes et l'épisode 08.

Kazuya Tsurumaki en 1997

Neon Genesis Evangelion connaît plusieurs problèmes de planning au cours de sa production alors même que la série est en cours de diffusion. Au sein de l'équipe, certains commencent à se demander s'il est vraiment bon de continuer la série alors que la qualité d'animation baisse de plus en plus. Cependant, Tsurumaki reste optimiste et propose de retranscrire la détresse de l'équipe de production dans la série[5]. C'est dans ce contexte qu'il réalise les épisodes 25 et 26 qui marquent la fin de la série et sont vivement critiqués aussi bien positivement que négativement. Souhaitant satisfaire les fans de la série, Gainax annonce qu'une nouvelle fin sera réalisée et prendra la forme d'un long métrage d'animation dont la sortie est prévu pour le printemps 1997. Le film est réalisé par Anno et se compose de deux parties et la réalisation de la première est confiée à Tsurumaki. Bien que destiné à être projeté dans les cinémas japonais, Tsurumaki ne se surmène pas pour la réalisation de sa portion[5]. Pour lui, le film The End of Evangelion signe définitivement la fin de la franchise et il désire se tourner vers de nouveau projet. Il reste proche de Hideaki Anno. Au cours de la production de Neon Genesis Evangelion, Tsurumaki n'a de cesse de faire un parallèle entre Shinji et Anno et à construire le personnage en suivant d'une certaine façon les fluctuations psychologique de son modèle.

La nouvelle génération de Gainax

Après le succès de Neon Genesis Evangelion, Anno souhaite mettre en avant Tsurumaki et le laisser réaliser sa propre série. Il commence à travailler dessus, mais est rattrapé par la production de la nouvelle série de son mentor : Entre Elle et Lui[6]. Même s'il n'a pas le poste d'assistant réalisateur, son importance dans la production est relativement importante et il prend la relève d'Anno lorsque celui-ci "quitte" la production. Il participe aussi à l'animation notamment en tant que réalisateur et dessine les storyboards de plusieurs épisodes. Une fois la production terminée, Tsurumaki peut reprendre l'écriture de sa série[6]. Alors que Anno et les autres têtes pensantes sur Evangelion sont épuisés, ils ont la sensation que Tsurumaki est le seul a avoir encore beaucoup de chose à dire et à faire[3]. Il propose au studio de réaliser un OVA nommé FLCL en co-production avec Production I.G[7]. Il s'agit de sa première réalisation seule, et il souhaite en faire quelque chose de différent accessible à tout le monde[8]. Il laisse libre cours à sa créativité et aborde plusieurs thèmes qui lui sont chers, généralement en lien avec sa vie d'otaku et ce qu'il vit actuellement lors de la production de sa première œuvre[6][9]. Anno conseille simplement à Tsurumaki de faire ce qu'il veut sans se soucier de créer quelque chose de parfait que tout le monde aimera[10]. Il expérimente énormément de chose en animation grâce à l'outil informatique encore relativement jeune et qui lui permet de réaliser des scènes surréalistes impossibles en animation traditionnelle. Tsurumaki pense à l'époque que l'animation par ordinateur est trop classique et sans âme, et il cherche à le pousser dans ces limites pour proposer quelque chose de nouveau. Le style global de l'OVA est aussi très singulier et Tsurumaki cherche à faire une série outrancière et farfelu, en opposition au côté sombre de Neon Genesis Evangelion[11]. Tsurumaki rentre en contact avec le groupe de rock japonais The Pillows pour leur demander de réaliser la bande originale de FLCL. Il apprécie le groupe et plus particulièrement le style de leur chanson ONE LIFE qu'il souhaite retrouver dans le générique de fin de son OVA. The Pillows, qui n'est pas habitué à l'univers de l'animation et une telle exploitation commerciale de leurs travaux, sont d'abord réticents, mais propose le titre Ride on Shooting Star qui est très différent de ce que désire Tsurumaki. D'abord hésitant, il finit par accepter et modifie ses intentions de base[12]. Pour l'animation et le storyboard, Tsurumaki implique beaucoup de personne arrivée à Gainax pendant ou après la production de Neon Genesis Evangelion.

En 2001, plusieurs rumeurs laissent entendre qu'une suite à Gunbuster serait en production à l'occasion des vingt ans du studio Gainax, réalisée par Kazuya Tsurumaki et avec Yoshiyuki Sadamoto comme character designer[13]. La production est confirmée en 2004 sur le site Moon Phase, ainsi que la distribution, le nom des personnages et la date de sortie du premier épisode de cet OVA et prévu pour l'automne[14][15]. D'autres informations et images sont données dans le magazine Monthly Newtype sorti en mai 2004. Pour sa réalisation, Hideaki Anno décide de pas trop s'impliquer dans la production. Il préfère laisser cela à la nouvelle génération présente chez Gainax depuis environ une dizaine d'années notamment Yōji Enokido au scénario, ou encore Sushio et Hiroyuki Imaishi. Aussi nommé Diebuster, l'OVA se distingue énormément de la série dont il fait suite par son style, sa mise en scène et ses thématiques, qui évoquent des œuvres comme FLCL ou encore Utena, la fillette révolutionnaire. Ce décalage entre les deux séries est vivement critiqué par certains fans. Il marque cependant un passage générationel important pour Gainax[16]. Les six épisodes de l'OVA sortent entre 2004 et 2006 à un rythme plus ou moins régulier. Tsurumaki est aussi en charge de la réalisation du film Gunbuster vs. Diebuster qui propose un nouveau montage des deux OVA et qui sort dans les cinémas japonais le 01 octobre 2006.

Rebuild of Evangelion

En mai 2006, Hideaki Anno souhaite s'émanciper de Gainax à qui il reproche un certain nombre de choses dont une mauvaise gestion administrative. Il désire également pouvoir avoir une liberté plus importante dans ses réalisations et revenir sur la franchise Evangelion. Il fonde le studio Khara inc. en mai 2006 et est rejoint par plusieurs personnes ayant déjà travaillé en étroite collaboration avec lui dont bien évidemment Kazuya Tsurumaki et Masayuki. Très vite, la décision est prise de produire quatre films Evangelion qui seront une réécriture totale de la série originale et exploitant les techniques d'animation moderne. L'annonce de ce projet est faite dans le magazine Monthly Newtype en septembre 2006, et Tsurumaki est désigné pour coréaliser cette quadrilogie au côté de Masayuki[17]. Le premier film, Evangelion: 1.0 You Are (Not) Alone, sort un an plus le tard le 01 septembre 2007. Si la production du premier film a été relativement simple, celle du second film s'avère plus compliqué. L'équipe de production ne souhaite pas réitérer l'expérience du premier film qui consistait principalement en une redite complète des six premiers épisodes de la série animée. Tsurumaki rejette fortement l'idée que les films seront un simple remake, mais il admet que le premier film est un condensé permettant de se plonger dans l'univers Evangelion. De nombreuses réunions sont organisées pour faire évoluer l'histoire et proposer des choses inédites aux spectateurs[18].

Même si les films sont officiellements scénarisés par Anno, plusieurs membres de Khara participent activement à l'écriture : Tsurumaki, Masayuki, Ōtsuki Yochimichi ou encore Ikki Todoroki[19]. Tsurumaki apporte de nombreux changements par rapport à la série originale. Il suggère notamment de faire d'Asuka Shikinami Langley la pilote d'essai de l'Evangelion Unité-03, et aussi de tuer Rei Ayanami à la fin du film pour pouvoir développer le nouveau clone de Rei dans les deux films suivants. Anno adopte la première suggestion, mais souhaite une fin joyeuse et rejette l'idée de tuer Rei[20]. Tsurumaki réalise aussi le storyboard dans la dernière partie du film, et s'implique énormémement dans cette tâche. Le personnage de Mari Makinami Illustrious pose le plus de problème et l'équipe s'interroge sur la meilleure solution pour l'introduire au sein de l'histoire. Tsurumaki voudrai la voir arriver depuis le ciel et qu'elle soit une intru dans l'univers d'Evangelion. Anno lui laisse la majeure partie de l'écriture du personnage et de ses scènes[21]. L'actrice choisie pour interpréter le personnage, Maaya Sakamoto, a par ailleurs déjà travaillé avec Tsurumaki puisqu'elle a incarné Lal'C Melk Mark, la protagoniste de Diebuster. Le choix de l'actrice a été proposé par Yoshiyuki Sadamoto lors d'une réunion qu'il avait avec Tsurumaki. Des premiers essais très concluants ont été fait avec Sakamoto pour déterminer la personnalité de Mari sous la supervision de Tsurumaki[20].

L'écriture du scénario du troisième film, Evangelion: 3.0 You Can (Not) Redo, s'avère également très compliqué. De nombreuses choses sont envisagées et refusés. Contrairement aux films précédents, celui-ci n'incluent presque aucuns éléments directement repris de la série originale. Après la production de ce film, Anno montre d'important signe de fatigue et décide de prendre une pause dans le projet Rebuild of Evangelion.

Japan Anima(tor)'s Exhibition

En parallèle à la production des films Rebuild of Evangelion, Tsurumaki continue d'apporter son aide envers certaines personnes qu'il a rencontré chez Gainax. Après avoir participé à la production de la série Gurren Lagann en 2007, il réalise à nouveau des storyboards pour la série Panty & Stocking with Garterbelt en 2010, puis pour Kill la Kill en 2014, réalisés par Hiroyuki Imaishi. Tsurumaki participe également à l'animation de l'épisode final de Little Witch Academia par Yoh Yoshinari en 2017.

Kazuya Tsurumaki en 2015

En 2014, Anno annonce le lancement d'un nouveau projet nommé Japan Anima(tor)'s Exhibition et né d'une collaboration entre Khara inc. et DWANGO. Son principe est de permettre à des animateurs divers de réaliser un court métrage diffusé ensuite sur internet[22]. Pour le premier court métrage, The Dragon Dentist, le réalisateur Ōtarō Maijō collabore avec Kazuya Tsurumaki pour le storyboard. Il travaille une deuxième fois pour le projet Japan Anima(tor)'s Exhibition en réalisant I Can Friday by Day avec Take comme character designer, Toshiaki Ihara comme mecha designer, et Sushio en directeur de l'animation[23].

En août 2016, alors que Hideaki Anno et Shinji Higuchi viennent de sortir leur film Godzilla Resurgence, Khara annonce la production d'un OVA inspiré de The Dragon Dentist et qui sera diffusé en février 2017 sur la chaîne NHK BS Premium. la réalisation est confiée à Kazuya Tsurumaki, tandis qu'Ōtarō Maijō scénarise la mini séries en deux épisodes de 45 minutes, assisté par Yōji Enokido. Au character design, on trouve Syūichi Iseki, qui a déjà fréquenté les studios Gainax et Trigger. Pour Khara, il s'agit de sa première production télévisée[24]. La série est un succès et remporte le prestigieux Magnolia Awards de la meilleure série d'animation lors du Shanghai Television Festival[25].

Les suites de FLCL

Depuis plusieurs années, le studio Production I.G souhaite voir une suite à FLCL. C'est également le cas de la chaîne de télévision américaine Adult Swim. Après des négociations, les deux producteurs parviennent à obtenir les droits de l'OVA auprès de Gainax en août 2015[26]. Le retour de Kazuya Tsurumaki est envisagé, mais celui-ci indique qu'il n'est pas intéressé par l'idée de travailler sur une suite, mais se montre quand même intrigué par le projet. Il accepte de rejoindre le comité de production uniquement en tant que superviseur, ce qui lui permet aussi de pouvoir continuer à se consacrer à Rebuild of Evangelion. Il suggère, plutôt que de faire appel à des animateurs ayant travaillé sur FLCL, d'engager une nouvelle génération de jeunes artistes ayant leur propre sensibilité et éloigné de l'OVA original[27]. La décision est prise est de produire deux séries de six épisodes chacun, réalisé par deux équipes différentes. Cette dynamique est aussi faite pour créer une sorte de compétition entre les deux équipes, à la manière des rivalités qui ont pu exister entre Gainax et Production I.G à l'époque[27]. Malgré les conseils de Tsurumaki de s'éloigner de la série originale, plusieurs éléments font leurs retours dans les deux séries. On note surtout la présence du personnage de Haruko Haruhara, le retour de Yoshiyuki Sadamoto en tant que character designer et du groupe The Pillows pour la bande son.

En mars 2016, la page Facebook de l'émission Toonami, diffusée sur Adult Swim, annonce qu'elle va coproduire deux saisons de six épisodes de FLCL avec le studio Production I.G[28]. Les premières images et informations concrètes concernant les séries sont dévoilées en mars 2018. La première série, intitulée FLCL Progressive, est diffusée entre le 02 juin et le 07 juillet 2018. La seconde série, FLCL Alternative, est diffusée entre le 08 septembre et le 13 octobre 2018. Les deux séries sont réalisées par Katsuyuki Motohiro et scénarisées par Hideto Iwai. Il est aussi déjà annoncé que les deux séries seront adaptées en deux films et diffusées dans les cinémas japonais en septembre 2018[29].

La fin d'Evangelion

Après la sortie de Godzilla Resurgence, Hideaki Anno reprend le travail pour achever la quadrilogie Rebuild of Evangelion avec Evangelion: 3.0+1.0 Thrice Upon A Time. À l'été 2017, Kazuya Tsurumaki et cinq autres membres de Khara inc. se rendent à Paris pour faire des repérages. Il commence alors à imaginer le storyboard de la scène d'introduction du film. Habituellement en animation, l'équipe dessine un storyboard établissant le découpage des séquences et les angles de caméra. Cependant, Anno souhaite expérimenter de nouvelle manière pour concevoir le film en s'affranchissant du storyboard au profit de la prévisualisation par ordinateur, à la manière d'un film en prise de vue réelle (et notamment ce qu'il a connu avec Godzilla Resurgence). Ainsi, les scènes sont d'abord conçues en 3D ce qui permet à l'équipe d'expérimenter différents angles de vue. De plus, de la capture de mouvement est utilisée dans un espace spécialement construit au studio. Tsurumaki est intrigué par cette nouvelle façon de travailler et ne sait d'abord pas vraiment comment procéder avec cette méthode. De plus, l'absence de storyboard ne permet pas l'équipe de déterminer le travail d'animation qu'il faudra fournir[21].

Tsurumaki réalise les Parties A et C du film. Pour la première, il utilise la méthode de prévisualisation voulue par Anno. La Partie C est faite de façon plus traditionnelle. Tsurumaki réalise d'abord un storyboard avant de passer à la prévisualisation pour modifier son travail. Pour lui, le travail qu'il a fourni tout au long de la production des films Rebuild of Evangelion a toujours cherché à satisfaire Anno qui chapeaute tout le projet. Pour autant, Tsurumaki est assez surpris de voir que Anno demande régulièrement l'opinion de tous lors de la production du film[21]. Tsurumaki travaille aussi sur le personnage d'Asuka Shikinami Langley. Il établit notamment la relation filiale qu'elle entretient avec Kensuke Aida[30].

La pandémie de Covid-19 qui survient en 2020 bouleverse la production du film. À partir du printemps 2020, les équipes travaillent séparément et ne se retrouvent plus au studio. Tsurumaki regrette de travailler dans ces conditions qui ne permettent pas de ressentir le travail d'équipe et la solidarité collective. Tsurumaki est tout de même autoriser à travailler au studio et non chez lui, puisqu'il y a peu de personnel présent[21].

Filmographie

Longs métrages

Année Titre Rôle
1990 Comme les nuages, comme le vent... · Animateur
1991 Roujin Z
1994 Fatal Fury: The Motion Picture
1995 Macross Plus · Assistant Directeur de l'animation
1997 Evangelion: Death and Rebirth · Réalisateur (Rebirth)
· Storyboarder (Rebirth)
The End of Evangelion · Réalisateur
2001 Pokémon : Celebi, la voix de la forêt · Animateur
2004 Mobile Suit Z Gundam a New Translation: Heirs to the Stars
2006 Gunbuster vs. Diebuster · Réalisateur
· Storyboarder
· Animateur
2007 Evangelion: 1.0 You Are (Not) Alone · Coréalisateur
· Storyboarder
· Animateur
2009 Evangelion: 2.0 You Can (Not) Advance · Coréalisateur
· Storyboarder
· Animateur
· Designer
2012 Evangelion: 3.0 You Can (Not) Redo · Coréalisateur
· Storyboarder
· Image Board
· Designer
2018 FLCL Progressive · Superviseur
FLCL Alternative
2021 Evangelion: 3.0+1.0 Thrice Upon A Time · Coréalisateur
· Storyboarder
· Animateur
· Caméra virtuelle

OVA

Année Titre Rôle
1985 Bavi Stock · Assistant Animateur (ep. 1)
1985 Kimagure Orange Road: Shonen Jump Special · Animateur
1988-1989 Gunbuster · Réalisateur (New Science Lessons)
· Scénario (New Science Lessons)
· Storyboarder (New Science Lessons)
· Animateur (New Science Lessons)
1989 Leina Kenrou Densetsu · Animateur (ep. 3)
Patlabor · Animateur (ep. 7)
1989-1991 Kimagure Orange Road · Animateur
1990 Gdleen
Patlabor: The New Files · Animateur (ep. 1)
1991 Bubblegum Crisis · Animateur (ep. 8)
Moonlight, la pierre de Lune · Animateur
Madara · Animateur (ep. 2)
Otaku no Video · Animateur
1991-1992 Teito Monogatari · Animateur (eps. 1, 3, 4)
1992 Oz · Animateur (ep. 2)
1992-1993 Sailor Moon · Animateur (eps. 28, 34, 39, 46)
1993 Suikoden - Demon Century: Le siècle de l'enfer · Assistant Directeur de l'animation
· Animateur
1993-1994 Ah! My Goddess · Animateur (eps. 2, 5)
1994 JoJo's Bizarre Adventure · Animateur (ep. 3)
Macross Plus · Assistant Directeur de l'animation (ep. 1)
Exorciste S.A. · Animateur (ep. 2)
1995 Saber Marionette R · Réalisateur (ep. 2)
· Storyboarder (ep. 2)
· Animateur (ep. 2)
1998 Detatoko Princess · Animateur (ep. 2)
1998-1999 Blue Submarine No.6 · Storyboarder (ep. 3)
· Animateur (eps. 1, 3)
2000-2001 FLCL · Réalisateur
· Storyboarder (eps. 1,6)
· Animateur (eps. 4, 6)
2004-2006 Diebuster · Réalisateur
· Storyboarder (ep. 6)
· Animateur (eps. 1, 2, 5, 6)
2014-2015 Japan Anima(tor)'s Exhibition · Réalisateur (I can Friday by day!)
· Storyboarder (The Dragon Dentist, I can Friday by day!)
· Character designer (Rapid Rouge)
· Directeur de l'animation (The Dragon Dentist)
· Animateur (The Dragon Dentist)

Séries télévisées

Année Titre Rôle
1985 GeGeGe no Kitarō · Intervaliste (ep. 8)
1986 Galaxy High · Animateur
1986-1988 Juliette, je t'aime · Intervaliste (eps. 3, 9)
· Animateur (eps. 88, 92)
1988 F · Animateur (eps. 13, 18, 21, 24)
Tekken Chinmi · Animateur (ep. 17)
Meimon! Daisan Yakyū-bu · Animateur (ep. 4)
1989 Shurato · Animateur (eps. 7, 11, 14, 20, 25)
1990-1991 Nadia, le secret de l'eau bleue · Directeur de l'animation (eps. 31, 39)
· Animateur (eps. 1, 3, 8, 10, 12, 16, 20, 21, 22, 30, 35, 38)
1993 Kyō Kara Ore Wa!! · Animateur
1993-1994 Mobile Suit Victory Gundam · Animateur (eps. 32, 35, 39, 51)
1995-1996 Neon Genesis Evangelion · Assistant réalisateur
· Réalisateur (OP, eps. 1, 2, 8, 16, 25, 26)
· Storyboarder (eps. 3, 6, 16, 20, 22, 21, 23, 25, 26)
· Directeur de l'animation (eps, 20, 22)
· Assistant designer (eps. 3, 16, 22, 23)
· Animateur (eps. 8, 14, 16, 20, 22', 23, 23', 26)
1997 Berserk · Réalisateur (ep. 1)
Utena, la fillette révolutionnaire · Animateur (ep. 37)
1998 Chūka Ichiban! · Animateur (ep. 27)
Cyber Team in Akihabara · Storyboarder (ep. 25)
1998-1999 Entre Elle et Lui · Storyboarder (eps. 4, 6, 12)
· Réalisateur (ep. 12)
· Directeur de l'animation (ep. 12)
· Animateur (eps. 2, 6, 12, 18, 25)
2001 Noir · Animateur (ep. 26)
PaRappa the Rapper · Réalisateur (OP 1)
· Storyboarder (OP 1)
2001-2002 Mahoromatic · Storyboarder (eps. 2, 11)
· Animateur (OP, ep. 11)
2002 Abenobashi Magical Shopping Street · Animateur (ep. 7)
2002-2003 Mahoromatic: Something More Beautiful · Animateur (OP, eps. 10, 13)
Petite Princess Yucie · Storyboarder (ep. 6)
· Animateur (eps. 23, 26)
2003 Overman King Gainer · Animateur (ep. 26)
2007 Getsumento Heiki Mīna · Créateur
· Superviseur
Tengen Toppa Gurren Lagann · Storyboarder (ep. 17)
· Animateur (eps. 8, 24)
2008 Corpse Princess: Aka · Storyboarder (OP)
2010 Panty and Stocking with Garterbelt · Storyboarder (ep. 17)
2010 Star Driver · Storyboarder (OP 2)
2011 The IDOLM@STER · Storyboarder (ep. 4)
2013 Haiyore! Nyaruko-san W · Réalisateur (ED 4)
· Storyboarder (ED 4)
2014 Captain Earth · Storyboarder (OP)
· Réalisateur (OP)
Kill la Kill · Réalisateur (ep. 24)
· Storyboarder (ep. 24)
2017 The Dragon Dentist · Réalisateur
Little Witch Academia · Animateur (ep. 25)
2018 FLCL Progressive · Superviseur
FLCL Alternative

Voir aussi

Références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 (jp) Ryota Sekimoto, Tomoaki Aida, Katsuhide Nakazawa, "JIA Bulletin 2021-nen harugō/Nozoite mimashita tanin no ryūgi" [JIA Bulletin Printemps 2021 / J'ai jeté un œil au style des autres], Japan Institute of Architects Kanto, 11 novembre 2020 [lire en ligne]
  2. (jp) Yuichiro Oguro, Kono hito ni hanashi o kikitai Anime professional no shigoto 1998-2001 ["Je veux parler à cette personne : Professionnel de l'animation"], Asuka Shinsha, 2006 (ISBN 978-4870317581)
  3. 3,0 et 3,1 (jp) "Anata To Watashi No Gainax - Masayuki Part 5", Kōdansha 2003 ["archive"]
  4. (jp) Eva Fan Club, King Records, 1996, n°8
  5. 5,0 et 5,1 (jp) The End of Evangelion, Gainax, 1997
  6. 6,0 6,1 et 6,2 (jp) "Are kara 10-nen……"FLCL" burūrei-ka kinen, Tsurumaki Kazuya kantoku ga kataru sakuhin no miryoku" [10 ans après... Pour la sortie en blu-ray de "FLCL", Kazuya Tsurumaki revient sur le charme de l'œuvre], MyNavi, 16 octobre 2010 [lire en ligne]
  7. (all) FUNime, Béatrice Tsunami, n°27, mars 2002 [lire en ligne]
  8. (en) Carl Gustav Horn, "FLCL is the formula", PULP, vol.6 n°3, mars 2002 [Archive (page consultée le 12 décembre 2021)]
  9. (en) Andre Huang, "FLCL – Kazuya Tsurumaki’s Surreal Coming-of-Age Comedy | Contextualized", My Huang Opinion, 26 mai 2018 [lire en ligne]
  10. (en) Enzo Guardian, "Anime Expo LiA Exclusive – the FLCL Interview (Tsurumaki Kazuya, Shintani Mayumi)", Lost in Anime, 06 juillet 2016 [lire en ligne]
  11. (en) Owen Thomas, "Amusing Himself to Death: Kazuya Tsurumaki speaks about the logic and illogic that went into creating FLCL", Akadot, 2001 [Partie 1 (archive)] [Partie 2 (archive)] [Partie 3 (archive)]
  12. (en) Lynzee Loveridge, "The Pillows Interview Reveals How the Band Almost Missed Their FLCL Break", Anime News Network, 28 mai 2018 [lire en ligne]
  13. (en) HEC, "Gunbuster and Honneamise Sequels", Anime News Network, 2001 [lire en ligne]
  14. (en) Christopher Macdonald, "Gunbuster 2 details", Anime News Network, 06 mai 2004 [lire en ligne]
  15. (en) Christopher Macdonald, "More on Gunbuster 2", 07 mai 2004 [lire en ligne]
  16. (en) Adam Wescott, "15 Years Later, Gunbuster 2 Still Represents A Special Era In Anime History", Crunchyroll, 06 novembre 2019 [lire en ligne]
  17. (en) Christopher Macdonald, "New Evangelion Movies", 08 septembre 2006 [lire en ligne]
  18. (en) Monthly Newtype USA, 2002-2008 (ISSN-1541-4817) mars 2007
  19. (jp) Otona Anime, Yōsensha, 10 avril 2007 (ISBN 978-4862481405)
  20. 20,0 et 20,1 (jp) Khara, inc., Evangelion: 2.0 Complete Records Collection, GroundWorks, 2010 (ISBN 978-4-9050-3300-4)
  21. 21,0 21,1 21,2 et 21,3 (jp) Evangelion: 3.0+1.0 Thrice Upon A Time, Khara, 2021
  22. (en) Lynzee Loveridge, "Khara, Dwango Launch Weekly Animator Expo Anime Shorts", Anime News Network, 26 octobre 2014 [lire en ligne]
  23. (en) Karen Ressler, "19th Animator Expo Short Is Kazuya Tsurumaki, Hajime Ueda's 'I can Friday by day!'", Anime News Network, 21 avril 2015[lire en ligne]
  24. (en) "Evangelion's Studio Turns 'Dragon Dentist' Short Into Its 1st TV Special", Anime News Network, 26 août 2016 [lire en ligne]
  25. (en) Rafael Antonio Pineda, "The Dragon Dentist Anime Wins Best Animation at Shanghai TV Festival", Anime News Network, 29 juin 2017 [lire en ligne]
  26. (en) Egan Loo, "Production I.G Acquires FLCL Rights For Ventures Such as Anime Remake", Anime News Network, 31 août 2015 [lire en ligne]
  27. 27,0 et 27,1 (en) Alex Wong , "How FLCL: Progressive’s creative team honored and reinvented the classic anime", Polygon, 07 juillet 2018 [lire en ligne]
  28. (en) Karen Resslern, "Toonami to Co-Produce 2 New FLCL Seasons (Updated)", Anime News Network, 24 mars 2016 [lire en ligne]
  29. (en) Rafael Antonio Pineda, "FLCL: Alternative/Progressive Anime's Japanese Video Reveals Cast, September Debut", Anime News Network, 31 mars 2018 [lire en ligne]
  30. (jp) Yūko Miyamura, "MIYAMURA YUKO Corp.", Fanicon, 20 mars 2021 [Consulter]
Production
Hideaki Anno · Kazuya Tsurumaki · Masayuki · Yoshiyuki Sadamoto · Ikuto Yamashita
Réalisateurs Hideaki Anno
Kazuya Tsurumaki · Masayuki · Katsuichi Nakayama · Mahiro Maeda

Akira Takamura · Hiroyuki Ishido · Keiichi Sugiyama · Ken Ando · Masahiko Otsuka · Naoyasu Habu · Seiji Mizushima · Shoichi Masuo · Tensai Okamura · Tetsuya Watanabe · Tsuyoshi Kaga

Scénaristes Akio Satsukawa · Shinji Higuchi · Yōji Enokido

Hiroshi Yamaguchi · Kazuya Tsurumaki · Mahiro Maeda · Mitsuo Iso · Ryotaro Yoshikawa · Yoshiki Sakurai

Storyboarders Kazuya Tsurumaki · Masayuki
Daizen Komatsuda · Mahiro Maeda · Shinji Higuchi
Akira Oguro · Atsushi Nishigori · Hiroaki Gohda · Hiroyuki Ishido · Junichi Sato · Ikki Todoroki · Katsuichi Nakayama · Keiichi Sugiyama · Kiichi Hadame · Masaki Tachibana · Sayo Yamamoto · Soichi Masui · Tensai Okamura · Tomoki Kyoda · Tsuyoshi Kaga
Animateurs Hidenori Fukuoka · Hisaki Furukawa · Katsuichi Nakayama · Kazuya Tsurumaki · Masayuki · Noriko Morishima · Shigeki Sunada · Shinya Hasegawa · Shōichi Masuo · Shunji Suzuki · Tadashi Hiramatsu · Takeshi Honda · Yoh Yoshinari
Atsushi Okuda · Daizen Komatsuda · Eiichi Kuboyama · Hidenori Matsubara · Hideyuki Morioka · Hiroyuki Imaishi · Kayoko Nabeta · Kazuchika Kise · Kenji Irie · Kiichi Takaoka · Mahiro Maeda · Manabu Tanzawa · Masahiro Sekiguchi · Mitsuo Iso · Miyako Yatsu · Nobutoshi Ogura · Satoshi Shigeta · Shigeto Koyama · Shinji Sowa · Shiro Kudaka · Sushio · Takashi Hashimoto · Toshiya Washida · Yasushi Muraki · Yoshiyuki Sadamoto
Producteurs Hiroyuki Yamaga · Manabu Ishikawa · Mitsuhisa Ishikawa · Tomoyuki Ogata · Toshimichi Otsuki
Akiko Odawara · Motoki Ueda · Muneki Ogasawara · Noriko Kobayashi · Norio Ikeguchi · Shuji Uchiyama · Takuma Kuramasu · Teruaki Sanematsu · Tsuguhiko Kadokawa · Yūki Sugitani · Yutaka Sugiyama
Entreprises liées Studios d'animation : Gainax · Khara · Production I.G · Tatsunoko Production
Producteurs : Kadokawa Shoten · King Records · Movic · Nihon Ad Systems · Sega · TV Tokyo
Distributeurs : T-Joy · The Klockworx · Toei Animation · Tōhō
Liste des studios ayant travaillé sur Neon Genesis Evangelion
Version française
Producteurs Carlo Lévy · Federico Colpi · Naoya Otsuka · Matthieu Lancrenon · Carla d’Alberto · Fouzia Youssef
Traducteurs Anne-Sophie Thévenon · Anthony Dal Molin · Anthony Prezman · David Deleule · David Melina · Margot Verdier · Olivier Prézeau · Rachel Danglard · Régis Ecosse · Satoko Fujimoto · Wako Miyamoto
Entreprises liées Dybex · Manga Vidéo · Glénat · Tonkam
Chinkel Productions · Lylo · Les studios de Saint Maur · VF Productions · VSI Paris
Advertisement