Wiki Evangelion
Advertisement
Wiki Evangelion
ICON Wiki AQ.pngICON Wiki Real.png
Homonymie.png Pour les autres utilisations, voir Evangelion (homonymie).

Evangelion (エヴァンゲリオン Evangerion?) est une franchise japonaise imaginée par la société d'animation japonaise Gainax.

L'oeuvre centrale et originale de la franchise est la série animée Neon Genesis Evangelion, dont l'action se déroule dans un monde post-apocalyptique, se concentrant autour des efforts mis en place par une société para-militaire nommée la NERV pour lutter contre des êtres hostiles nommés Anges. L'arme principale contre les Anges sont des êtres géants appelés Evangelions et qui sont pilotés par des adolescents dont Shinji Ikari, le protagoniste principal. D'autres œuvres s'écartent de ce thème à des degrés divers, se concentrant d'avantage sur les romances entre les personnages, des histoires secondaires qui n'apparaissent pas dans la série originale, ou des réinterprétations des conflits de l'oeuvre originale.

Historique

1992-1999 : le phénomène Neon Genesis Evangelion

1992-1995 : genèse

En mars 1992, le studio d'animation Gainax commence à planifier et produire un film animé nommé Aoki Uru, qui devait être une suite au film Les Ailes d'Honnéamise situé 50 ans plus tard et qui suivrait également un groupe de pilote de chasse. Après le succès de la série animé Nadia et le secret de l'eau bleue et de l'OVA Gunbuster, son réalisateur, Hideaki Anno, est vite considéré comme un excellent réalisateur de son époque. On lui confie la réalisation du film Aoki Uru. La production a finalement cessé en juillet 1993, puisque le financement d'un long métrage était au dessus des moyens financiers de Gainax.

"General Products venait de fermer. Nous venions de quitter le Wonder Festival et la fabrication de figurines. Nous n'assumions aucun travail de sous-traitance pour la production de dessins animés. Nous continuions de faire des jeux vidéo pour ordinateur mais il n'y avait pas beaucoup de travail en ce moment. Avec quelques centimes, nous avions du mal à payer les salaires de tout le monde. Finalement, l'ordre est venu d'arrêter la production de Aoki Uru. Nous étions incapable d'aller plus loin dans le projet"[1]

"En 1991, Anne a passé beaucoup de journée à ne rien faire à cause de son incapacité à s'éloigner mentalement de la série Nadia, même après la fin de sa diffusion. Il élaborait de nombreux projets, de sa propre initiative ou en collaboration avec d'autres, mais ils étaient tous abandonnés, et finalement, les jours d'inactivité d'Anno étaient parsemées de projets morts avant leur conception. Au milieu de tout ça, un projet, un film d'animation nommé Aoki Uru, prenait finalement forme et la production de l'animation débuta, pour ensuite être abandonné à causes de circonstances au-delà de son contrôle[2].

Quelques temps après, Hideaki Anno accepte pour une collaboration entre King Records et Gainax lors d'un dîner avec Toshimichi Ōtsuki, un représentant de King[3]. La compagnie garantie un délai pour "quelque chose, n'importe quoi". Anno pense évidemment à une série animée et c'est sans surprise que l'on retrouve des éléments de Aoki Uru dans la future série naissante.

"L'un des éléments clefs dans Aoki Uru été de "ne pas fuir". Dans l'histoire, le personnage principal est confronté à une lourde tâche héroïque. Il a fuit quelque chose dans son passé, alors il décide que cette fois il tiendra sa position. Le même thème a été incorporé dans Evangelion, mais je pense que c'est plus qu'un simple transposition d'un projet à un autre[4]."

1995-1996 : Neon Genesis Evangelion

Article principals: Neon Genesis Evangelion (anime), Neon Genesis Evangelion (manga) 

Les bureaux de Gainax jusqu'en 2004

L'intrigue originale de Neon Genesis Evangelion reste relativement proche du résultat final, bien que certains épisodes semblent avoir drastiquement changés. Par exemple, 28 Anges sont prévus à l'origine et non pas 17, et le final de la série doit être un combat contre les douze derniers Anges et non pas le Plan de Complémentarité de l'Homme. En outre, Kaworu Nagisa devait à l'origine être un écolier pouvant adopter une "forme d'Ange", et il était accompagné d'un chat[5].

La production est tumultueuse. Le studio Gainax est au bord de la faillite et n'est pas apte à réaliser une série animée pour la télévision. Même s'il envisage de confier la production à un autre studio, Hideaki Anno choisi quand même Gainax en souvenir du bon vieux temps. Seuls trois employés de Gainax travaillent en continue sur la série, et la majeure partie de la production est confié en réalité à Tatsunoko Production[6].

En parallèle à cela, une adaptation est lancée pour promouvoir la série avant sa diffusion. Elle est confiée à Yoshiyuki Sadamoto, le character designer. Plusieurs éditeurs estimaient que le design des Evangelions était "trop démodé pour être bancable"[7]. Et certains sponsors et fabriquant de figurines pensaient qu'elles étaient trop difficile à fabriquer[8] et qu'elles ne se vendraient pas[9]. C'est finalement Sega qui obtient les droits de vente pour les jouets et les jeux vidéo de la franchise. Les droits pour des oeuvres littéraires ou dessinées sont vendus à Kadokawa Shoten. Grâce à cet accord, Neon Genesis Evangelion va pouvoir profiter de nombreux articles dans le magazine Monthly Newtype, et son adaptation en manga est publié à partir de février 1995 dans le nouveau magazine Monthly Shonen Ace.

La série animée de 26 épisodes est diffusée sur TV Tokyo entre le 04 octobre 1995 et le 27 mars 1996[10]. Elle a ensuite été diffusé à travers tout le Japon par la chaîne satellitaire Animax. Lors de sa première diffusion, l'audience est plutôt basse. Mais grâce au bouche à oreille et aux multiples controverses que rencontre série lors de sa diffusion, elle devient très vite un véritable phénomène culturel. Après Space Battleship Yamato dans les années 70, et Mobile Suit Gundam dans les années 80, Neon Genesis Evangelion marque la troisième génération du style mecha et est un véritable boom dans l'industrie de l'animation japonaise qui était en difficulté à l'époque. La série Evangelion se concentre sur un certains nombres de thèmes et de dilemmes, comme le dit son réalisateur Hideaki Anno :[11]:

Eva est une histoire qui se répète. C'est une histoire où les personnes principaux sont les témoins de nombreuses horreurs, mais ils tentent toujours de se relever. C'est une histoire de volonté, une histoire de progression, même si c'est juste un peu. C'est une histoire de peur, où quelqu'un doit faire face à la peur de la solitude en allant vers l'autres, mais essayant toujours.

La série rencontre quelques controverse lors de sa première diffusion. En effet, elle est vendue comme une série de mecha "basique" est en prime-time (à 18H30). Pourtant la série présente à plusieurs reprises des scènes jugées violentes et sanglantes en plus d'aborder, de façon parfois presque explicite, des thèmes comme la sexualité. Pour éviter la censure, TV Tokyo décide de réduire le budget du studio Gainax. Cela a des répercussions importantes sur l'animation et oblige Anno a changé presque entièrement son scénario pour limiter les scènes trop spectaculaire pour un tel budget et trop sujet à controverse.

Cela ne me dérangeait pas. Le planning était un désastre total et le nombre de celluloïd avait diminué, alors il y a des moments où malheureusement la qualité en souffre. Cependant, la tension de l'équipe alors que nous devenions tous plus désespérés et frénétiques, est visible dans le film... Quand la production était en train de s'effondrer, certains se disaient "Si on ne peut pas faire un travail satisfaisant, alors pourquoi continuer ?" Cependant, je ne pensais pas ça. Je me disait, "Pourquoi ne pas montrait cela, y compris notre échec.[12]"

C'est ainsi que les deux derniers épisodes de la série relèvent presque du cinéma expérimental avec de long plan fixe sans animation ou des montages sur des photographies retravaillées. Mais les fans de la série crient au scandale[13][14] puisque ces deux derniers épisodes ne concluent pas les intrigues de la série et se focalisent exclusivement sur les pensées des personnages principaux. Même des journaux grands public comme le Mainichi Times écrit :

"Quand la semaines suivant la diffusion de l'épisode 25, presque tous les téléspectateur se sentaient trahi... quand le commentateur Eiji Ōtsuka a envoyé une lettre à Yomiuiri Shimbun, en se plaignant de la fin de Evangelion, le débat est devenu national."

À cette époque, la série était extrêmement populaire, même au près d'une audience qui ne s'intéresse pas à ce genre de programme[15][16] et remporte le Grand Prix Animage en 1995 et 1996. Grâce au succès de la série, Anno obtient le feu vert pour réaliser le film The End of Evangelion, véritable conclusion de la série reprenant un script plus proche de l'original.

"C'est devenu un problème majeur que le dernier épisode de la série soit considéré comme imparfait. La voix des fans s'est renforcées quand ils ont demandé une fin appropriée pour le drame, des explications sur les mystères, et même une nouvelle histoire. Alors, pour répondre à ces demandes, il a été décidé de refaire les épisode 25 et 26."[17]

Cependant, Hideaki Anno et son assistant réalisateur Kazuya Tsurumaki défendent l'intégrité artistique de la fin.

"Dernièrement, en raison des épisodes finaux 25 et 26, certaines personnes ont commencé à regarder Evangelion. Ceux ne sont pas des fans d'anime. En faite beaucoup d'entre eux sont des femmes et ils me disent qu'ils ont beaucoup apprécier l'épisode 25, objectivement. La plupart des fans d'anime sont furieux. Je comprends leur colère. Je ne peux pas m'empêcher de rire quand les fans d'anime hardcore disent que nous avons fait un travail minable, et intentionnellement négligé. Non, nous ne l'avons pas fait. Aucun des membres de l'équipe n'a fait de travail minable. En faite, tous les membres de Gainax ont fourni plus d'énergie que l'on ne peux l'imaginer. Je suis triste quand des fans ne peuvent pas voir nos efforts. Personnellement, je pense que la fin originale est magnifique. [...] Mon opinion était, "Pourquoi ne pouvons nous pas montrer l'ensemble du processus, y compris le breakdown ?" Vous savez - faire un travail qui montre tout y compris notre incapacité à créer un produit satisfaisant. Je pense que, "Dans dix ans ou plus, si on regarde en arrière sur quelque chose que nous avons fait pendant que nous étions ivres de nos esprits, nous ne nous sentirons pas mal même si la qualité n'est pas bonne."[18]

En Avril 1996, un mois après la fin de la série, la production de deux films a été mise en place en suivant le script originalement prévu. Lors du conférence de presse tenue à Tokyo le 01 Novembre 1996, le projet est annoncé. Le premier film, Evangelion: Death and Rebirth est prévu pour le printemps 1997, et le deuxième film pour l'été de la même année.

1997 : Evangelion au cinéma

Article principals: Evangelion: Death and Rebirth, The End of Evangelion

Les préventes de ticket commence le 23 novembre 1996. Pour l'achat de carte téléphonique à l'effigie d'Asuka Langley Sohryu ou de Rei Ayanami, il était possible d'obtenir un ticket[19]. La deuxième prévente à lieu à partir du 21 décembre 1996 pour l'achat d'un poster[20]. Et enfin, une troisième prévente a été réalisé le 25 janvier 1997 pour l'achat de la VHS promotionnelle "NEON GENESIS EVANGELION THE LIGHT FROM THE DARKNESS GENESIS 0:0"[21]. Il était également possible d'obtenir un ticket en achetant le CD Neon Genesis Evangelion Addition en édition limitée, sortie le 21 décembre 1996. Avant la sortie du film, le film comptait déjà 200 000 entrées vendues, ce qui est un record à l'époque dans le nombre de prévente de ticket vendue.

Mais, à cause du manque de temps dans la production, une conférence de presse exceptionnelle est tenue le 14 février 1997. À cette occasion, Hideaki Anno s'excuse en annonçant que la partie REBIRTH, qui doit montrer les vingt premières minutes de The End of Evangelion, ne sera pas terminée à temps alors qu'elle était prévue pour ce printemps. La sortie en printemps est cependant toujours maintenue sous le titre Evangelion: Death and Rebirth. La version complète de REBIRTH est prévue pour l'été 1997. Les parties DEATH et The End of Evangelion sont plus tard assemblées sous le nom Revival of Evangelion.

Ce retard permet à Gainax d'incorporer des captures d'écran de mails haineux et des menaces de mort (notamment des graffitis sur le bâtiment du siège de la Gainax) ainsi que des lettres d'admiration adressées à Anno après la sortie du précédant film[22]. Les deux films sont des succès critiques et publics. Evangelion: Death and Rebirth remporte le second prix à l'Animation Kobe 1997 et le prix d'excellence au Golden Gloss Awards 1997. The End of Evangelion remporté l'Anime Grand Prix de 1997 et le Japan Academy Prize pour "la plus Grande Sensation auprès du Public de l'Année"[23]. EX.orp a nommé le film en 1999 comme étant la cinquième "Meilleur Série de tout les temps". Il place en seconde place la série Neon Genesis Evangelion.

1996-1999 : diversification de la franchise

Outre la publication du manga Neon Genesis Evangelion, prépublié dans le magazine Monthly Shonen Ace, la franchise va se décliner sur plusieurs support. Ayant obtenu les droits vidéo ludique, Sega développe, pour sa console Saturn, deux jeux vidéo : Neon Genesis Evangelion en mars 1996, et Neon Genesis Evangelion: Second Impression en mars 1997. Cette même année, Gainax décide de réhabiliter son ancien secteur dédié au jeu vidéo et lance, en interne, la production du jeu vidéo Neon Genesis Evangelion: Girlfriend of Steel] qui sort en juillet 1997 sur PC. D'autres jeux suivront ensuite, principalement des jeux de puzzle ou de cartes.

Gainax réalise un accord avec Bandai pour la création de divers produits dérivés. Grâce à cela, la franchise va avoir droit à plusieurs série de Carddass dès 1996. D'autres suivront encore lors de la sortie des films mais également une série lors de la sortie du second jeu sur Sega Saturn ou encore de la sortie du coffret VHS et Laserdisc. L'accord permet également le développement du jeu vidéo Neon Genesis Evangelion pour la Nintendo 64 et un autre pour la WonderSwan, la console développée par Bandai, en 1999. Bandai édite également les premières figurines à monter à la fin des années 1990.

Plusieurs singles et albums sont édités. Trois semaines après le début de diffusion de la série animée, Starchild Records, la filière de King Records dédiée aux bandes originales, propose trois singles à la vente. King Records va garder le monopole dans ce domaine là pour la franchise Evangelion. Il publie la bande originale de la série animée en trois CD entre décembre 1995 et mai 1996. Suivront également celle des films avec Neon Genesis Evangelion Addition et The End of Evangelion. L'année 1996 marque également le début de l'édition de la série animée en VHS et en Laserdisc en 17 volumes de deux épisodes.

Avec la sortie des deux films en 1997, les produits dérivées vont d'avantage se multiplier. Trois livres sont édités : Die Sterne, regroupant de nombreuses illustrations promotionnelles ; 2015: The Last Year of Ryohji Kaji, un faux journal intime tenu par Ryoji Kaji ; et Neon Genesis Evangelion Newtype 100% Collection, un livre compilant un grand nombre d'image et de dessin de production précédemment publiés dans le magazine Monthly Newtype. C'est également l'année de la sortie de première édition DVD de la série et de la sortie des albums Evangelion Classical, ~refrain~ The songs were inspired by "EVANGELION", de l'album de RnBEVANGELION-VOX et de la captation du concert Evangelion Symphony tenu à l'Orchard Hall du Bunkamura de Tokyo. C'est également la première apparition de la franchise dans la série de jeux vidéo Super Robot Wars, dans Super Robot Wars F sur Sega Saturn et PlayStation.

L'effervescence est cependant de courte durée puisque dès 1998, le nombre de produit se réduit drastiquement avec comme point final la sortie de l'album Neon Genesis Evangelion: S² Works regroupant en six CD l'ensemble des musiques de la franchise.

2000-2007 : inactivité et reconquête

2000-2005 : la franchise au point mort

L'importation à l'étrange de la série est également en grand succès et tout cela permet à Gainax de complètement se renflouer et de s'imposer comme un grand studio. Malgré tout, la société est accusée de fraude fiscale autour des produits dérivés Evangelion. Le 13 Juillet 1999, le président de la société, Takeshi Sawamura, et le conseiller fiscal, Yoshikatsu Iwasaki, sont mis en prison[24].

En 2019, Hideaki Anno révèle que les personnes ayant travaillées sur Evangelion n'ont pas reçu de part dans l'énorme bénéfice de la franchise, les obligeant à négocier avec King Records pour recevoir une partie de cet argent. Il indique également que Gainax a continué à récolter les bénéfices de la franchise grâce à des accords de marché, tout en réalisant également de mauvais investissements et sans augmenter le salaire du personnel. Il apprend l'arrestation de Takeshi Sawamura après les faits, et il est mis dans l'obligation de faire des excuses publiques pour cette affaire[25].

Pour regagner la confiance des investisseurs, Hiroyuki Yamaga, le nouveau directeur, demande à Hideaki Anno d'imposer son nom sur les papiers de Gainax, ce qu'il fait. Le studio commence à perdre peu à peu de notoriété malgré les productions qu'ils réalisent après Evangelion. En examinant les documents administratifs, Anno se rend compte beaucoup des noms inscrits sur la liste salariales de l'entreprise ne contribuent en réalité presque pas. Il songe déjà à réaliser un nouvel anime au sein de la franchise Evangelion mais ne souhaite pas impliquer Gainax dans sa production. Il déclare à ce propos :

Il serait difficile d'apporter une nouvelle ambiance au studio qui l'a fait dans le passé, il y avait une autre série télévisée prévue à Gainax à l'époque, et la jeune génération de personnel continuerait de se retenir de s'exprimer hors de la déférence envers moi en tant qu'ancien. Mais la principale raison était que je pouvais contrôler le budget de production et m'assurer que le personnel et les employés pouvaient obtenir les avantages et les bénéfices qui leur étaient dus.

Avec l'arrêt de la série animée, la production de nouveau contenu liée à la franchise Evangelion ralenti fortement. Les cinq premières années des années 2000 voient la publication de seulement cinq nouveaux albums compilant des musiques de la franchise. Le domaine du jeu vidéo est celui qui va le plus s'épanouir avec notamment les sorties avec les sorties sur consoles de Neon Genesis Evangelion: Ayanami Raising Project en 2001, Neon Genesis Evangelions et Neon Genesis Evangelion: Girlfriend of Steel 2nd en 2003. Ce dernier aurait par ailleurs droit à son propre manga, Neon Genesis Evangelion: The Iron Maiden 2nd, sorti la même année. Dessiné par Fumino Hayashi et publié dans la magazine Monthly Asuka, il s'agit du premier manga spin-off de la licence. En 2005 commence également la publication du manga Neon Genesis Evangelion: Plan de Complémentarité Shinji Ikari par Osamu Takahashi dans le magazine Monthly Shōnen Ace, adapté du jeu vidéo Neon Genesis Evangelion: Shinji Ikari Raising Project. Cette première moitié de décennie marque également la sortie d'une remasterisation de la sortie à l'occasion d'une nouvelle sortie DVD. Nommée Renewal of Evangelion, cette collection permet de découvrir la série pour la première fois avec un son 5.1 et une image restaurée.

2006-2007 : Rebuild of Evangelion

Article principal: Rebuild of Evangelion

La seconde moitié des années 2000 marque cependant un retour en force de la franchise Evangelion. En Octobre 2006, le magazine Newtype annonce la production de Rebuild of Evangelion (working title) (エヴァンゲリオン新劇場版 REBUILD OF EVANGELION(仮題) Evangerion Shin Gekijōban REBUILD OF EVANGELION (kadai)?)[26]. En tout, quatre films sont annoncés sous la forme d'une trilogie. C'est à dire que le premier film sortirait en septembre 2007, le second film sortirait en 2008, et les deux derniers films sortiraient en même temps également en 2008. Hideaki Anno, Masayuki et Kazuya Tsurumaki seront les réalisateurs et Anno crée à cette occasion le studio d'animation Khara inc. le 9 septembre 2006. La série originale appartient au studio Gainax et est produit par TV Tokyo, mais aucun de ses deux studios est directement impliqué dans le projet Rebuild of Evangelion. Le 07 mai 2007, le site Moon Phase dévoile les titres des films, Jo, Ha et Kyū; et garde le mystère sur le dernier film simplement nommé ?[27].

Le scénario suit les intentions d'Hideaki Anno notamment sur des idées qu'il avait eu lors de la production de Neon Genesis Evangelion. Rebuild of Evangelion se définit comme sa propre continuité, sans lien avec la série originale et The End of Evangelion. D'après le producteur Toshimichi Otsuki, Rebuild of Evangelion réutilisera des animations et des plans déjà présents dans la série originale mais améliorer en utilisant les technologies modernes. De nouveaux personnages et de nouveaux lieux devraient également être présents. De plus, le terme "New Century" (新世紀 Shin Seiki?) du titre original de la série est retiré puisque nous sommes au XXIème siècle (le "nouveau siècle").

Le 28 juin 2007, Khara annonce que la chanteuse Hikaru Utada interprétera la chanson Beautiful World pour le premier film. Pour la promotion du film, la franchise Evangelion fait la une de l'édition japonaise du magazine Rolling Stone sortie le 10 août avec une illustration réalisée par Fumio Iida. Il contient notamment un article autour des questions d'écologies dans le premier film prévu pour le mois suivant.

Le film réutilise certaines animation-clef de la série originale dans des versions quelques fois retravaillés (notamment pour adopter le format 1,85:1 pour le cinéma contre le format 4:3 de la série télévisée). Des éléments en 3D ont également été incorporés notamment pour les bâtiments et les véhicules, facilitant ainsi leur animation et diminuant leur coût. On retrouve quasiment à l'identique les mêmes éléments que dans la série originale que ce soit les personnages, leurs personnalités, leurs actions, les Evangelions, les Anges, etc. La production n'a pas été une grande collaboration entre différents studios comme on a pu le voir récemment dans le monde de l'animation. Le studio Khara a collecté lui-même les fonds pour la réalisation du film. De plus, la distribution et la promotion n'ont pas demandé l'aide de grandes sociétés de publicité puisque cela a été réalisé en interne.

Les préventes de billet commence le 28 Avril 2007 avec la parution d'un ticket avec le nouveau logo de la NERV en vente dans les cinémas[28]. Le second ticket a été mise en vente le 09 Juin et représente l'Evangelion Unité-01.[29] Le troisième ticket représente Rei Ayanami et a été disponible à partir du 07 Juillet[30]. Ces trois tickets ont été vendues dans les cinémas au Japon. Mais il existe aussi des versions limitées disponible par exemple dans les magasins Animate le 15 Juin et le 12 Juillet[31] ou des tickets "Petit Rei Ayanami" et "Petit PenPen" disponible le 01 Juillet dans les magasins Lawson.

Evangelion: 1.0 You Are (Not) Alone, sort le 01 septembre 2007. Annoncé quelques jours auparavant, le film est choisi pour clôturer 12ème Festival international du film de Busan en Corée, le 12 octobre 2007[32]. Lors des deux premiers jours d'exploitation, le film est projeté dans 84 cinéma sur l'archipel nippone et a déjà rapporté 280 millions de yens avec 236 158 de tickets vendus, se plaçant directement en première position du box-office[33]. Pour promouvoir le film, Khara compte sur plusieurs sponsors comme par exemple Pizza Hut[34], Doritos ou encore la marque de café UCC.

2007 : Renouveau de la franchise

Le départ de Hideaki Anno en 2006 pour rejoindre le nouveau studio Khara Inc. n'aide pas le studio originale à se renflouer. Il garde une bonne entente avec Gainax, et lui permet de conserver les droits de commercialisation de la série originale tandis que Khara recevrait des redevances sur les propriétés dans lesquelles Anno était impliqué en tant que réalisateur et/ou créateur original. C'était, selon lui, une «situation gagnant-gagnant».

Gainax profite du retour sur le devant de la scène de la franchise pour produire un certain nombre de produit dérivé. Probablement en voyant le public accepté une vision inédite de la franchise, Gainax permet la publication de deux nouveaux mangas et un light novel en 2007. Les deux mangas, Petit Eva: Evangelion@School et Neon Genesis Evangelion: Gakuen Datenroku, tranchent radicalement avec les premiers spin-off de la franchise. Pour le premier, c'est son style graphique et son ton humoristique et sa légèreté assumé qui en font un produit à part. Pour le second, l'histoire se veut plus sérieuse mais change les codes précédemment admis en altérant les Evangelions (qui deviennent de simple armes), les Anges (qui prennent forme humaine), et toute la mythologie originale. Le light novel, Neon Genesis EVANGELION (3 Years After) -ANIMA-, est l'oeuvre de Ikuto Yamashita, le mecha designer de la série originale. Son histoire prend place trois ans après les événements de The End of Evangelion et raconte le nouveau combat que doit mener la NERV contre de nouveaux ennemies. Là encore, le roman se permet de s'éloigner du matériel original en proposant notamment de nombreux nouveaux mechas, armes, personnages et concepts.

Les jeux vidéos n'échappent pas au relancement de la série. En 2007 sort Neon Genesis Evangelion: Battle Orchestra ainsi que Evangelion Detective sur PlayStation 2. C'est également l'année de sortie de deux jeux de pachinko/pachislot sur cette même console : Hisshō Pachinko★Pachislot Kōryaku Series Vol.10 : Neon Genesis Evangelion ~Kisiki no Kawhi wa~ et Hisshō Pachinko★Pachislot Kōryaku Series Vol.11 : Neon Genesis Evangelion ~I'll Give The True Love for You.~. Ces deux jeux sont des adaptations pour console de jeux vidéo de véritable borne estampillé Evangelion. Celle-ci sont apparus en 2004 au Japon et vont connaître un succès relativement important grâce à la nouvelle série de film. Une nouvelle borne de pachinko/pachislot sort chaque année avec des fonctionnalités différentes. L'année 2008 voit la parution de cinq adaptations de pachinko sur console, deux sur console de salon et trois sur console portable.

2008-2012 : un nouvel âge d'or

En novembre 2006, le magazine Monthly Newtype confirme que le second film a été écrit durant la post-production du premier film. Hideaki Anno a déclaré qu'il introduirai de nouveaux personnages et de nouvelles Evangelions à partir de ce second film. En novembre 2008, le nouveau design de l'Evangelion Unité-02 est dévoilé dans le magazine Monthly Newtype. Les préventes de ticket commence 19 février 2009. Quatre tickets différents sont imprimés pour l'occasion représentant Asuka Shikinami Langley, Rei Ayanami, Mari Makinami Illustrious et Shinji Ikari. D'autres images inédites, dont l'apparence de l'Evangelion Provisoire Unité-05, sont dévoilées dans le magazine Dengeki Hobby de Mars 2009. Pour promouvoir le film, Khara publie trois brochures gratuites nommées EVA EXTRA sorties respectivement le 24 avril, le 16 mai, le 20 juin. Elles sont ensuite regroupées dans un coffret nommé Eva Extra Box avec le numéro quatre du magazine, sorti le jour de la sortie du film, le 27 juin 2009. Evangelion: 2.0 You Can (Not) Advance sort dans 120 cinémas japonais et devient le n°1 du box-office japonais dès la première semaine en rapportant près de 5 millions d'euro.[35] Le film rapportera au final 37 millions d'euro de recette[36].

Le trailer à la fin du film révèle un léger changement de nom pour le prochain film qui est désormais appelé, Evangelion Shin Gekijō-Ban: Q. Pour autant, aucune date de sortie n'est encore annoncée. Il faut attendre le 26 Août 2011 pour que celle-ci soit révélée dans l'émission Friday Roadshow pour Automne 2012.

Le 01 janvier 2012, le titre international est révélé, Evangelion: 3.0 You Can (Not) Redo, et le dernier film est annoncé pour 2013. Le 07 Mars, il est annoncé que le film sera distribué au Japon par T-Joy au lieu de KlockWork. Le 01 juillet de cette même année, l’événement "EVA EXTRA 08" est diffusé sur le mur du cinéma Shinjuku Wald 9 à Tokyo. Il dévoile la date de sortie du film désormais fixée au 17 novembre 2012. Les premiers trailers du film sortent en début d'année 2012 et les premières préventes de billet commence le 14 juillet ainsi que la diffusion des affiches et des flyers pour le film. Il existe en tout quatre tickets différents pour le film. Le veille de la sortie du film, les 6 premières minutes du film sont diffusées en exclusivité dans l'émission Friday Roadshow. Certains cinémas proposaient un magazine gratuit nommé "IMA-EVA". Trois exemplaires de ce magazines ont été disponibles le 28 juin 2012, le 09 novembre 2012 et le 18 janvier 2013.

Après seulement quatre jours de diffusion dans les cinémas japonais, le film a déjà été vu par 1 millions de personnes. Ce chiffre atteint les 2 millions neuf jours après la date de sortie. Le 12 janvier 2013, le film a été vu par 3,63 millions de personne et a atteint le n°1 du box-office avec un revenu de 5 milliards de yens. Les projections s'arrêtent le 19 avril 2013, soit cinq mois après sa date de sortie.

2012-2020 : hiatus et conflit

Le dernier film de la série Rebuild of Evangelion devait à l'origine sortir avec Evangelion: 3.0 You Can (Not) Redo en 2012. Finalement, la décision a été prise de séparer les deux films. Le symbole musical du titre japonais dévoilé à la fin du teaser du film précédent, signifie "Fin de la répétition", ou simplement "Fin" si on retire la barre la plus large. Le 5 septembre 2014, son nom international est modifié pour passer de "FINAL" à "3.0+1.0". Ce titre avait déjà été révélé un mois plus tôt par Hideaki Anno via un petit panneau présent lors du festival des lanternes à Kamakura (Bonbori Festival (雪洞祭 Bonbori Festival?, Bonbori Matsuri)), le 4 août 2014.

Au même moment, Gainax continue d'accumuler les problèmes et les difficultés financières notamment depuis la création de Khara et la partage des droits d'Evangelion. En 2012, Gainax décide donc de mettre fin à l'accord passé avec Khara et cesse de donner l'argent qu'il lui doit. En 2014, Gainax demande à Khara de lui prêter 100 millions de yens (environ 816 000 euros) sans quoi il ne pourrait pas survivre dans les trois jours à venir. Anno accepte de prêter l'argent à condition que Gainax transfert les droits sur les produits dérivées Evangelion et paie les royalties qu'il doit à Khara depuis l'an dernier.

Cependant, Gainax ne rembourse Khara et vend également les droits de Gunbuster, Diebuster et FLCL sans prévenir Khara alors que son personnel est fortement impliqué dans la production de ces œuvres. Anno n'a reçu que les royalties pour Evangelion et pas celle pour ses précédentes travaux Gunbuster et Nadia, le Secret de l'eau bleue. Gainax négocie plusieurs contrats louches à l'étranger sans le dire à Khara. En réalité, Gainax met de côté Hideaki Anno et Khara depuis la fin des paiements en 2014, et Hiroyuki Yamaga ne répond pas à ces appels. Anno découvre que Gainax vend en secret des éléments de production (celluloïds, story-board, etc) des animes sur lesquels lui et son équipe ont travaillé.

Après avoir travaillé sur Evangelion: 3.0, Hideaki Anno a été choisi pour réaliser le prochain film de la franchise Godzilla par la compagnie Toho en mars 2015, aux côtés de Shinji Higuchi. Il décide de ralentir son travail sur le dernier film de la quadrilogie Rebuild of Evangelion pour se concentrer sur le film Godzilla Resurgence (シン・ゴジラ Shin Gojira?) dont la sortie est prévue au Japon pour le 29 juillet 2016. La date de sortie de Evangelion: 3.0+1.0 reste toujours inconnue à ce moment-là. Après la sortie du film Godzilla, Hideaki Anno s'est excusé au près des fans qui ont longtemps attendu en précisant tout de même que la production du film de la Toho lui a servi de "pause"[37]. Le 16 septembre 2016, dans une interview accordée au site Eiga.com, Anno déclare qu'il compte travailler dur sur le prochain film Evangelion et qu'il travaille déjà ardemment dessus[38][39].

Le 29 juillet 2017, khara met à jour le site web Rebuild of Evangelion et dévoile deux images : un poster avec un dessin sous forme d'ébauche ainsi que le dessin du poster sans texte. Le jour suivant est dévoilé le même poster dans sa version terminée. Lors de l'édition 2017 du festival des lanternes de Kamakura, Hideaki Anno dévoile le 4 août un nouvel élément du prochain film en dessinant la tête de l'Evangelion Unité-02 avec un design inédit[40][7].

Le 25 janvier 2018, le compte Twitter secondaire de khara publie une mystérieuse illustration pour sa bannière. Elle représente Shinji Ikari, Kaworu Nagisa, Rei Ayanami et Asuka Shikinami Langley devant une Evangelion à six bras. Cette illustration a été réalisée en 2016 par Mahiro Maeda pour l'ouverture d'un magasin Animate à Bangkok. Le 20 juillet 2018, plusieurs rumeurs indiquent que khara compte annoncer la date de sortie du film pour 2020 et présenter un premier trailer lors de l'avant première du film Miraï, ma petite sœur au Japon. La rumeur s'avère exacte lorsque ce même jour, le trailer fuite sur internet.

Logo de la campagne promotionnelle Evangelion 2020

Le 24 juin 2019, khara annonce une projection exceptionnelle de l'introduction du film. Les 10 premières minutes de Evangelion: 3.0+1.0 sont diffusées en quasi-simultané le 6 juillet lors de la convention Japan Expo (Paris), à l'Anime Expo (Los Angeles), à Shanghai, Sapporo, Tokyo, Nagoya, Osaka, Hakata, ainsi que sur un live sur l'application Line, pour un total de plus de 500 000 spectateurs. Megumi Ogata et Yoko Takahashi font l'honneur d'être présentes lors de la diffusion parisienne. Cette dernière interprétera une version chantée de "Bataille Decisive", la version longue de "Zankoku na Tenshi no These" et de "Fly Me to the Moon" ainsi que "Tamashii no Refrain". Un message vidéo d'Hideaki Anno est aussi diffusé, expliquant qu'il aurait pu (et voulu) venir à Japan Expo mais qu'il a préféré continuer de travailler d'arrache-pied sur la séquence d'ouverture du film jusqu'à la dernière minute. Il remercie également ses fans et conclut avec un "Merci beaucoup" en français. Ces avant-premières prennent place dans le cadre d'un vaste plan de promotion nommé "0706 Sakusen" ("Opération 0706"), prévu pour durer durant tout l'été 2019. A partir du 1er juillet, une application pour smartphone est mise à disposition. Elle permet de voir ou revoir les magazines EVA EXTRA sous forme de PDF ainsi que plusieurs vidéos bonus autours de la franchise[41].

Le 19 juillet 2019, lors des premières séances du film Weathering With You au Japon, un nouveau trailer est dévoilé, annonçant la date de sortie du film pour juin 2020[42]. Le même jour, le trailer est mis à disposition sur l'application EVA EXTRA pui mis en ligne le jour suivant sur la chaîne YouTube de King Records. La date de sortie définitive du film est officialisée le 27 décembre 2019 sur le site et les comptes Twitter officiels liés à la franchise[43].


Cependant, l'affaire d'agression sexuelle impliquant le nouveau directeur de Gainax, Tomohiro Maki, entache la franchise Evangelion à cause de certains raccourci journaliste décrivant simplement Gainax comme "le studio qui a produit Evangelion". Cela oblige Khara a marqué sa distinction avec Gainax et à se dissocier de toute implication dans cette affaire[44].

Univers de la franchise

Personnages

Article principal: Liste des personnages de la franchise Evangelion

Les personnages de Neon Genesis Evangelion

Shinji Ikari (碇シンジ Ikari Shinji?)
Article principals: Shinji Ikari, Shinji Ikari (Rebuild)
Shinji Ikari est le Third Children et le pilote de l'Evangelion Unité-01. Il est le fils de Gendo et Yui Ikari. Abandonné par son père quand il était enfant, Shinji a grandi reclus, choisissant de fuir les situations difficiles. Au fil du temps et avec les encouragements de Misato Katsuragi, il apprend à être moins craintif, plus social et à avoir plus confiance en lui, mais ses progrès s'effondrent vers la fin de la série. Il devient ami avec Tōji Suzuhara et Kensuke Aida, et développement quelque chose qui ressemble à une relation fraternelle avec Rei Ayanami. Il a une relation mêlant haine et amour avec Asuka Langley Sohryu.
Dans Rebuild of Evangelion, il est le Third Boy. A la fin d'Evangelion: 2.0 You Can (Not) Advance, il déclenche le Near Third Impact en voulant sauver Rei Ayanami. Après cela il est piégé dans l'Unité-01 pendant quinze ans avant d'être libéré par la WILLE. Il rejoint la NERV et pilote l'Evangelion Unité-13 avec Kaworu Nagisa.
Rei Ayanami (綾波レイ Ayanami Rei?)
Article principals: Rei Ayanami, Rei Ayanami (Rebuild)
Rei Ayanami est la First Children et est la pilote de l'Evangelion Unité-00. Elle est doublée par Megumi Hayashibara au Japon. Au début de la série, elle apparaît peu sociable, sans émotion et semble s'entendre uniquement avec Gendo, avec qui elle entretient une relation ambiguë. Au fil de la série, la relation entre elle et Shinji s'améliore et on découvre que Rei sert à contenir l'âme de Lilith et qu'elle a été créée par Gendo pour être utilisée comme outil pour le Plan de Complémentarité de l'Homme. Des clones sans âmes sont gardés cachés au plus profond niveau du Quartier Général de la NERV pour être utiliser comme "core" pour la Dummy Plug et remplacer Rei quand elle meurt.
Dans Rebuild of Evangelion, elle est la First Girl. Elle se sacrifie pour Shinji à la fin d'Evangelion: 2.0 You Can (Not) Advance qui essaie ensuite de la sauver. Dans le film suivant, elle est remplacée par un nouveau clone totalement différent.
Asuka Langley Sohryu (惣流・アスカ・ラングレ Sōru Asuka Rangurē?)
Article principal: Asuka Langley Sohryu
Asuka Langley Sohryu est la Second Children et la pilote de l'Evangelion Unité-02. Elle est allemande et japonaise mais de nationalité allemande. Asuka est effrontée, égoïste, et fait souvent preuve de violence verbale (surtout sur Shinji). Elle a une grande opinion d'elle même et sur ses compétences en tant que pilote d'Eva. Elle désire aussi être indépendante. Son attitude cache en réalité un profond sentiment d'insécurité dût à un traumatisme de son enfance. Asuka est ouvertement amoureuse de Ryoji Kaji, tout en étant aussi attirée par Shinji. Mais elle ne peut pas exprimer clairement ses sentiments.
Dans la série Rebuild of Evangelion, son personnage a changé pour Asuka Shikinami Langley.
Misato Katsuragi (葛城ミサト Katsuragi Misato?)
Article principals: Misato Katsuragi, Misato Katsuragi (Rebuild)
Misato Katsuragi est l'officier chef des opérations de la NERV. Elle a d'abord le rang de Capitaine, et elle est promue au rang de Major. Elle commande les pilotes d'Eva, s'occupe de la stratégie des combats et s'occupe des dossiers administratif. Elle est aussi la tutrice de Shinji et d'Asuka Langley Sohryu, et les accueille dans son appartement où elle vivait seule. Même si elle est professionnelle et respecte ses devoirs, elle est aussi négligée et bois beaucoup quand elle n'est pas au travail. Elle est la seule survivante de l'Expédition Katsuragi, l'équipe de scientifique ayant causé le Second Impact. Le pendentif en forme de croix qu'elle porte lui a été donné par son père juste avant de mourir. Elle a eux une relation amoureuse avec Ryoji Kaji au lycée, et leur romance se ravive lentement.
Dans la continuité Rebuild of Evangelion, elle a le rang de Lieutenant Colonel dans le premier film, et celui de Colonel dans le second. Après le Near Third Impact, elle quitte la NERV pour former et diriger la WILLE. Elle se donne alors pour mission de détruire la NERV avec un groupe de résistant.

Evangelions

Article principal: Evangelion

Les Evangelions sont des robots géants construits par la NERV pour lutter contre les Anges.

Anges

Article principal: Ange

Les Anges sont de mystérieuses créatures. Leurs tailles et leurs formes sont très variables.

Média

Article principal: Liste de média de Neon Genesis Evangelion

La franchise s'est propagée au-delà de l'anime sous la forme de plusieurs spin-off et produits dérivés.

Manga

Article principal: Manga et Roman

Un certain nombre de manga basé sur l'anime ont été créé. Neon Genesis Evangelion, par Yoshiyuki Sadamoto, a été sérialisé de février 1995 à juillet 2013, huit mois avant la sortie officielle de la série. Plusieurs autres mangas ont été fait comme par exemple: Neon Genesis Evangelion: The Iron Maiden 2nd par Fumino Hayashi, Neon Genesis Evangelion: Plan de Complémentarité Shinji Ikari par Takahashi Osamu ou encore Neon Genesis Evangelion: Gakuen Datenroku par Min Min. Evangelion a aussi inspiré de nombreux doujinshi, comme RE-TAKE. Même des mangakas célèbrent ont contribué comme pour NGE: "Birth of Evangelion" dessiné par Yun Kōga, le dessinateur de Earthian et Loveless.

Merchandising

Le marchandising autour de la franchise Neon Genesis Evangelion est très important.[45] Un catalogue des produit officielles nommé E-Mono est sorti en 1997. Le livre est décrit comme couvrant:[46]

"...cartes, posters, jouets, figurines (cinquante figurines différentes rien que pour Rei (Rei en plugsuit, en uniforme scolaire [standard et celui de l'épisode 26], en maillot de bain, sans oublié l'inévitable Rei couverte de bandage et Rei en yukata pour Tanabata), vidéos, CD-Roms, jeux, livres, mangas, fan-comics "officiels" (doujinshi), t-shirt, sacs, casquettes, cravates, gants, plugsuits,[47] porte-clefs, pins, montres, marques-page, papeteries, stylos, crayons, tampons en caoutchouc, couteaux, porte-feuilles, disquettes, souris, briquets, tasses, verres, fourche en forme de Lance de Longinus, haut-parleur SEELE "Sound Only", savons, serviettes, parasols, ventilateurs, cartes postale, cartes plastifiées, cartes à jouer, cartes de téléphone,..."

En 2007, le merchandising est estimé à plus de 6 000 objets distincts[48][49]. Asuka Langley Sohryu et Rei Ayanami sont des sujets populaires pour les figurines et les illustrations. Les ventes globales sur le merchandising sont énormes; les musiques de Neon Genesis Evangelion et les bandes originales se sont vendues à plus de 6,3 millions d'exemplaire en 1999.[50] Entre 1995 et 2007, la franchise a rapporté plus de 150 millions de Yens à travers le monde[51] et compte comme l'une des franchises les plus lucratifs de l'animation japonaise.

Il existe au Japon deux boutiques spécialisées dans la vente de produits dérivés Evangelion: l'Evangelion Store. La boutique est également disponible en ligne. La franchise possède également sa propre marque de vêtement, RADIO EVA, qui collabore avec beaucoup d'autre marques. Certains objets ont un rapport très éloigné de la série comme des humidificateurs, des Doritos, des sceaux, des bentos, des calendriers, des shorts de cycliste en Spandex. Les produits peuvent parfois être très chère comme un cube en cristal gravé d'une Rei Ayanami estimé à 900$ (édition limité à 10 000 exemplaires à 98 000 yens). Les machines à pachinko sur le thème de Evangelion sont également populaires.

Une grande partie des produits sont orientés vers un public otaku (des accessoires pour cosplayers, des coques de téléphone, des casques, des dakimakaru) et avec un ton beaucoup plus léger que la série, quelque chose pour lequel Hideaki Anno a exprimé sont mécontentement, mais il n'a pas d'influence dans la production du merchandising.

Plusieurs jeux vidéo autour de la franchise ont vu le jour pour Windows, Mac OS, ou différentes consoles notamment sur Sega Saturn, Nintendo 64, Nintendo DS, PlayStation et PlayStation 2. Beaucoup de ces jeux sont des jeux d'action ou des "visuals novel". Depuis 2002, un très grand nombre d'application et de logiciel pour téléphone portable ont également été réalisé.

Parc d'attraction

Le buste géant de l'Evangelion Unité-01

Le 22 juillet 2010, Fuji-Q Highland a ouvert une section de 1 460 m² consacrée à Evangelion, avec un buste grandeur nature de l'Evangelion Unité-01 et des cosplays appropriés.[52] L'attraction consiste principalement en un cinéma 4D. Le film projeté est régulièrement changé. A cette occasion, de nombreux produits dérivés exclusive sont vendus en édition limitée comme des seaux à pop-corn ou des applications pour téléphone.

Film live

Article principal: Neon Genesis Evangelion (live action)

Pendant longtemps, un projet d'adaptation de la série animée en film live a été pensé par Hollywood. Le projet est passé entre de nombreuses mains, notamment celle de Peter Jackson et son studio d'effets spéciaux Weta Digital, mais rien n'a été réalisé et le projet semble aujourd'hui avoir été annulé.

Références

  1. pg 157–158, Takeda 2002
  2. Hideaki Anno: Official, 18 juillet 2010 (archive)
  3. "Anno connaissait un homme de King Records nommé Otsuki, [...], ils étaient sortis boire un verre quand Otsuki suggéra à Anno qu'ils devraient travailler sur un série d'animation ensemble. Anno accepta sur le champs, revint aux bureaux et l'annonça rapidement à tout le monde. Personne n'a rien dit. Nous venions d'accepter sans réfléchir d'avantage." pg 164, Takeda 2002
  4. pg 165, Takeda 2002
  5. Neon Genesis Evangelion Newtype 100% Collection, Kadoka Shoten, 1997
  6. Hideaki Anno Details His Falling Out With Gainax, Anime News Network, 30 décembre 2019
  7. pg 167, Takeda 2002
  8. "Lors de la phase de planification, Hideaki Anno a dit, "Avec les séries d'animation récentes de robot, il y a eu trop de cas où les fabricants de jouets fourraient leurs gros nez dans la phase de conception pour pouvoir facilement transformer les designs en jouets. Je ne veux pas que les fabricants de jouet interfèrent, alors que je vais imaginer un robot qu'ils ne pourront pas transposer en jouet." pg 97, Fujie 2004
  9. "Il disait que les jambes étaient trop maigres, et a donné une leçon à Otsuki sur les bases du design de robot. Otsuki est cinglant à propos de cette histoire." pg 166-167, Takeda 2002
  10. À l'exception des deux premiers épisodes, qui ont été d'abord montré trois mois avant (en juillet 1995) à environ 200 fans de Gainax lors de la seconde GAINAX Matsuri ou «Festival GAINAX" à Itako.
  11. Anime News Network. Conférence de presse d'Hideaki Anno à propos des films Evangelion
  12. A Story of Communication: The Kazuya Tsurumaki Interview
  13. "Malheureusement, c'est là que les choses deviennent étranges. À cause des coupures budgétaires et d'autres facteurs, la fin de la série semblait abrupte et confuse, et à laisser beaucoup de questions sans réponses. Beaucoup de fans ont dit que c'était un faux-pas, ce qui a incité le studio, Gainax, à produire les films pour offrir une meilleure fin et réécrire certains points de l'histoire." The Time, DStv Pick of the week; Neon Genesis Evangelion, Matthew Vice, 15 novembre 2009
  14. "Dès leur diffusion, les derniers épisodes de Evangelion était devenu le sujet de discussions animées qui ne montraient pas de signe de ralentissement. Certains téléspectateurs les ont salués pour leur profondeur, et des détracteurs répondaient que leurs significations n'avaient pas de sens." Solomon 2003
  15. "Miyadai classe les jeunes japonais en trois groupes. Le premier s'appelle le groupe "de rue" qui ne cherche qu'à suivre les modes du moment, comme les Tamagotchi ou échanger des petites photos obtenus dans des machines "Print Club" avec leurs amis. Un autre groupe, c'est les "otaku", l'équivalent approximative des "nerd" d'informatique -- des personnes qui se retirent dans un monde de jeux vidéo et d'animation, rejetant toutes communications avec le monde extérieur. Le troisième est un groupe intermédiaire de soi-disant "bons garçons, bonnes filles" qui travaillent bien à l'école en accord avec les attentes de leurs parents. Miyadai indique que le groupe intermédiaire est à un moment "critique". Comme Ikari, qui se demande pourquoi il se bat, les personnes du groupe intermédiaire ont des doutes et se demande pourquoi ils vont à l'école pour satisfaire les attentes de leurs familles. On peut noter que Evangelion est attractif autant pour le groupe intermédiaire que pour le groupe otaku." Cartoon "Eva" captures sens of void among Japanese youth
  16. "(rire) Par example, Hideaki Anno a dit que, "les fans d'anime sont trop introvertis, et ont besoin de sortir d'avantage." Il doit être content que des non-fans d'anime regardent son travail, non ?", A Story of Communication: The Kazuya Tsurumaki Interview
  17. Red Cross Book, Gainax, 1997, 43 pages
  18. Protoculture Addicts, n°43, Novembre 1996,
  19. GAINAX OFFICIAL NEWS, 25 octobre 1996
  20. GAINAX OFFICIAL NEWS, 26 décembre 1996
  21. GAINAX OFFICIAL NEWS, 24 janvier 1997
  22. Sight and Sound, vol.13, numéro 4, British Film Institute, page 59
  23. Carl Horn, "My Empire of Dirt", Viz Communications, 2002 (archives)
  24. Gainax president arrested for tax evasion, Anime News Network, 18 juillet 1999
  25. Hideaki Anno Details His Falling Out With Gainax, Anime News Network, 30 décembre 2019
  26. Newtype 10 - CONTENTS October 2006
  27. Annonce sur le site Moon Phase
  28. First limited quantity ticket!, evangelion.co.jp, 11 avril 2007
  29. Special limited quantity ticket (second edition), evangelion.co.jp, 16 mai 2007
  30. The special bonus of the third special limited edition ticket is "Ayanami Rei Mouse Pad", evangelion.co.jp, 6 juillet 2007
  31. Animate limited privilege ticket, evangelion.co.jp, 7 juin 2007
  32. Busan International FIlm Festival
  33. LOO Egan, Anime News Network, Japanese Box Office: August 25-26, September 1-2, 03 septembre 2007
  34. LOO Egan, Anime News Network, Pizza Hut Launches Evangelion Movie Campaign in Japan, 06 septembre 2007
  35. Evangelion 2.0 opens at no.1 with 510 million yens, Anime News Network
  36. [1]]
  37. Hideaki Anno Apologizes for Delay of FINAL, EvaGeeks.org, 22 juin 2016
  38. Hideaki Anno “Already Working Hard” on Evangelion Final, EvaGeeks, 29 septembre 2016
  39. 庵野秀明「シン・ゴジラ」続編可能性は「東宝に聞いて」 「エヴァ」新作にも言及, eiga.com, 16 septembre 2016
  40. Hideaki Anno returns to the eva rage for this years summer festival art, Crunchyroll, 6 août 2017
  41. "Shin Evangelion Movie version AVANT 1 (opening 10 minutes 40 seconds 00 pieces) 0706 version" worldwide simultaneous screening decision!, khara.co.jp, 24 juin 2019
  42. "Shin Evangelion" release date announced, evafan?co.jp, 19 juillet 2019
  43. "Shin Evangelion gekijō-ban" released June 27, 2020, evangelion.co.jp, 27 décembre 2020
  44. Khara Distances Itself From Gainax After Studio Representative Director's Arrest, Anime News Network, 5 décembre 2019
  45. http://eva.onegeek.org/pipermail/evangelion/2006-May/003288.html
  46. E-Mono: Neon Genesis Evangelion All Goods Catalog, décrit pas Carl Horn
  47. Des plug suits à vendre pour 553 350 yens
  48. .スポニチ Sponichi Annex ニュース 芸能
  49. guNjap: Neon Genesis Evangelion PORTRAITS 3 Released
  50. "Starchild, une division de King Records, a déclaré qu'il a vendu un total de 3,5 millions d'albums CD Evangelion et 2,8 millions de singles, avec des ventes de logiciels vidéo et laser disc atteignant une somme combinée de 3,5 millions de volumes."
  51. Ventes totales de plus de 150 milliards de Yen
  52. Life-Sized Evangelion Unit-01 Completed - EvaGeeks.org

Liens externes

Franchise Evangelion
Neon Genesis Evangelion (anime) Neon Genesis Evangelion (épisodes) • Evangelion: Death and RebirthThe End of Evangelion
Neon Genesis Evangelion (manga) (chapitres)
Rebuild of Evangelion Evangelion: 1.0 You Are (Not) AloneEvangelion: 2.0 You Can (Not) AdvanceEvangelion: 3.0 You Can (Not) RedoEvangelion: Final
Evangelion: 3.0(-120min.)
Japan Anima(tor)'s Exhibition Evangelion:Another Impact (Confidential)Until You come to me.Neon Genesis IMPACTS
Petit Eva Petit Eva: Evangelion@School (manga)Petit Eva: Evangelion@School (anime)
Univers PersonnagesEvangelionsAnges
Littérature Liste de livres de la franchise EvangelionListe de mangas et de romans de la franchise Evangelion
Musiques Liste d'albums et de singles de la franchise EvangelionListe de chanson de la franchise Evangelion
Jeux Liste de jeux vidéo de la franchise EvangelionListe de pachinko et pachislot de la franchise Evangelion
Sorties vidéo Liste de sorties vidéo de la franchise EvangelionRenewal of Evangelion
Attractions Evangelion: WorldEvangelion XR RideGodzilla vs. Evangelion: The Real 4-D
Autres Evangelion StoreRadio EvaEva RacingUCC Ueshima Coffee Co.500 TYPE EVARéférences à d'autres fictions dans la franchise EvangelionVersions de DeathDifférences entre l'édition vidéo et l'édition cinéma de The End of Evangelion